Under development - Check back soon.
X
bandeau

Depuis 1993, les chercheurs du Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ) se joignent afin d’étudier les changements sociaux et culturels au Québec.

Pour en savoir plus

Livres et brochures

Photo de l'individu ou de l'événement
Montreal, City of Water : An Environmental History
Michèle Dagenais
Version anglaise de Montréal et l'eau, Montréal, University of British Columbia Press, 2017

 

Photo de l'individu ou de l'événement
Initiatives et adaptations algonquines au XIXe siècle
Leila Inksetter
Québec, Septentrion, 2017, 520 p.

Le XIXe siècle est une période de grands changements pour les Algonquins septentrionaux qui, en l'espace de quelques décennies, subissent l'arrivée de missionnaires catholiques, le développement de la foresterie, la colonisation eurocanadienne et l'intervention de l'État. Leila Inksetter analyse ces transformations et leurs conséquences souvent associées à une période trouble de l'histoire des Autochtones.

Faisant appel à une gamme étendue de sources, l'auteure montre comment les Algonquins ont utilisé et intégré des institutions qui leur étaient externes au départ (comme le catholicisme ou le mode de scrutin) pour répondre à des préoccupations qui leur étaient propres. Le résultat décrit une réalité complexe et étonnante.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Aperçu
1,0 octets
  
Le Québec par ses enfants. Une sociologie historique (1850-1950)
André Turmel
Montréal, Les Presses de l'Université de Montréal, 2017, 332 p.
De 1850 à 1950, le Québec transite d’une société rurale vers une société en voie d’industrialisation qui s’installe peu à peu dans la modernité urbaine. Dans cet important ouvrage, l’auteur observe ce passage et propose aux lecteurs de mieux comprendre l’histoire du Québec à partir du traitement que l’on a fait aux enfants. Il éclaire de manière tout à fait originale les questions difficiles à affronter, comme celle des orphelins de Duplessis, de l’adoption des filles, de notre rapport très ambigu avec l’éducation. Cet ouvrage s’inscrit dans une perspective précise, réintroduisant le passé dans le présent; il porte au jour ces idées de jadis qui aiguillent encore nos façons d’agir. Cela place l’enfance québécoise dans une position en apparence contradictoire: un pied dans la modernité, l’autre dans certaines pesanteurs de la société agraire qui subsistent malgré tout. Au moment où l’homme a tendance à être de plus en plus présenté, ou rêvé, comme un être isolé, autonome, responsable, guidé par sa raison, opposé à la collectivité contre laquelle il défendrait son «authenticité» ou sa «singularité», les sciences sociales ont plus que jamais le devoir de mettre au jour la fabrication des individus. L’auteur de ce livre s’attelle à cette tâche avec brio.

André Turmel est professeur associé au Département de sociologie de l’Université Laval et membre associé du Centre interuniversitaire d'études québécoises. Il poursuit depuis des années des recherches en sociologie de l’enfance.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Promenade dans le passé de Montréal
Laurent Turcot et Dinu Bumbaru
Plus de 275 photos tirées des archives de LA PRESSE, Montréal, Québec, Les Éditions La Presse, 2017, 320 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Sports et loisirs. Une histoire des origines à nos jours
Laurent Turcot
Finaliste pour le prix Ferguson de la Société historique du Canada pour les meilleurs ouvrages scientifiques en histoire non-canadienne, Paris, Éditions Gallimard (coll. «Folio Histoire»), 2016, 680 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Vivre et survivre à Montréal au 21e siècle
Stéphanie Neveu et Laurent Turcot
Préface de'Alexandre Taillefer, Septentrion (coll. «Hamac-carnets»), 2016, 196 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
La Posta In Gioco. Memoria del Concilio e futuro della Chiesa nella riflessione di teologi dei cinque continenti
M. Lamberigts, Gilles Routhier, P. Rubens et C. Theobald
Bologna, EDB, 2016, 152 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Nouveaux regards en histoire seigneuriale au Québec
Benoît Grenier et Michel Morissette (dir.) avec la collaboration d'Alain Laberge et Alex Tremblay Lamarche
Québec, Les éditions du Septentrion, Février 2016, 488 p.

http://www.septentrion.qc.ca/catalogue/nouveaux-regards-en-histoire-seigneuriale-au-quebec 

La seigneurie est une institution de longue durée […]. Dans sa forme classique le long du Saint-Laurent, le régime seigneurial s'est institué au coeur d'une tradition ancestrale de vie collective, il s'est fait agent de la constitution d'un paysage rural mythique et il a servi de marqueur de différence ethnique. […] Les collaborateurs au présent ouvrage [ont], en quelque sorte, propulsé l'étude du régime seigneurial dans le XXIe siècle. Leur approche du régime seigneurial ne néglige pas la question fondamentale de la propriété et de l'autorité, mais elle bouleverse la chronologie convenue. Insistant sur la persistance du régime seigneurial bien au-delà de son abolition théorique en 1854, les auteurs en observent le lent déclin s'étirer jusqu'à l'ère de l'automobile, dans le Québec duplessiste.

Avec des textes de Jessica Barthe, Isabelle Bouchard, Jean-Michel Daoust, Jonathan Fortin, Joseph Gagné, David Gilles, Benoît Grenier, Alain Laberge, Katéri Lalancette, André LaRose, Michel Morissette, Jean-René Thuot et Alex Tremblay Lamarche.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Lanaudière; histoire en Bref
Pierre Lanthier et Jocelyn Morneau
Québec, Les Presses de l’Université Laval (coll. «Les régions du Québec»), 2016, 188 p.
Lanaudière ne doit pas son existence à sa géographie, trop diversifiée pour cela. Sa genèse en tant que région relève avant tout de l’action humaine. Elle accueille ses premiers habitants permanents au xviie siècle, des Européens. Et encore, ce fut difficile : il fallait défricher et se défendre contre les raids iroquois. À force de persévérance, deux pôles ont émergé, le premier gravitant autour de L’Assomption et le second autour de Berthier. Aux xviiie et xixe siècles, ces pôles développent largement leur arrière-pays, au point qu’à leur jonction émerge un village industriel qui allait bientôt s’affirmer et poser les premiers jalons de la région : Joliette. Malgré la saignée démographique dont elle a souffert pendant des décennies, Lanaudière poursuit son développement économique aussi bien que culturel. Si bien qu’à partir de la seconde moitié du xxe siècle elle connaît un essor soutenu, permettant à des villes comme Terrebonne et Repentigny de croître massivement et à l’ensemble de la région d’afficher une vitalité culturelle de dimension internationale.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Histoire de l’assurance de personnes au Québec : des sociétés de secours mutuels aux grandes institutions d'assurance
Martin Petitclerc, D. Saint-Pierre et Jacques Saint-Pierre
Québec, Les Presses de l'Université Laval, 2015, 472 p.
L’assurance de personnes occupe une place importante dans l’économie québécoise. Cet ouvrage de synthèse témoigne de l’évolution de ce secteur depuis l’arrivée des compagnies britanniques au Canada et la formation des premières sociétés de secours mutuels au 19e siècle jusqu’aux compagnies actuelles devenues de véritables groupes financiers. Vouées d’abord à la " protection de la veuve et de l’orphelin ", les institutions offrent aujourd’hui différents produits de sécurité financière correspondant aux principales étapes de la vie. Elles sont devenues aussi des piliers de l’économie par l’épargne, recueillie sous forme de primes et réinvestie afin d’honorer les contrats des assurés, ainsi que par les emplois créés (agents, courtiers, conseillers financiers, etc.). En retraçant les grandes étapes de l’évolution de cette branche particulière de l’économie financière, ce livre vise à démystifier le monde méconnu de l’assurance de personnes. Il se veut également une reconnaissance de la contribution des principaux acteurs de cette industrie à l’histoire du Québec.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Charivari et justice populaire au Québec. La brutalité des moeurs au 19e siècle
René Hardy
Québec, Les éditions de Septentrion, avril 2015, 288 p.
Dans l'Europe médiévale où il a pris forme, le charivari visait surtout à réguler les unions matrimoniales. Il a évolué au fil des siècles pour devenir un rituel de dénonciation d'une variété d'infractions aux normes sociales: inceste, adultère, brutalité conjugale, malhonnêteté dans les affaires, mariage inégal (un vieillard avec une jeune), etc.
Longtemps présenté et perçu comme un divertissement populaire voué à sanctionner un comportement par le rire et la moquerie, le charivari prend un autre visage dans les archives judiciaires. Violent et destructeur, il vise généralement à punir et chasser de la communauté. Malgré tout, le rituel sert parfois à réinsérer la victime si elle accepte la sanction imposée.
René Hardy met d'abord en évidence les formes originales et les fonctions du charivari dans les cultures britannique et française. Puis, il retrace le long parcours de ce rituel de justice populaire au Québec, depuis sa migration en Nouvelle-France jusqu'à son déclin dans les dernières décennies du XIXe siècle et sa disparition de la mémoire collective au cours des années 1960.
Historien de la culture et de la société québécoises, René Hardy a publié plusieurs ouvrages dont Les zouaves. Contrôle social et mutation de la culture religieuse, Forêt et société en Mauricie et La sidérurgie dans le monde rural. Il a été honoré du titre de professeur émérite de l'Université du Québec à Trois-Rivières. Retraité de l'enseignement, il est chercheur associé au Centre interuniversitaire d'études québécoises.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Mémoires et mobilisations
Michèle Landry, Martin Pâquet et Anne Gilbert (dir.)
Québec, Presses de l’Université Laval (coll. «Culture française»), 2015, 307 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Au coeur de la révolution : les leçons d'histoire d'un jeu vidéo
Jean-Clément Martin et Laurent Turcot
Paris, Éditions Vendémiaire, 2015, 144 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Un Québec invisible. Enquête ethnographique dans un village de la grande région de Québec
Frédéric Parent
Québec, Presses de l'Université Laval (PUL), avril 2015, 194 p.
L’ouvrage de Frédéric Parent permet de lever le voile sur un mystère: celui de la grande région de Québec, qui, majoritairement rurale, a tendance à voter «conservateur». Le Québec rural que découvre Frédéric Parent est une société qu’il qualifie de «tranquille», à la suite du politologue Pierre Drouilly, et qui après avoir traversé la période très agitée de la Révolution tranquille, a dû, depuis les années 1980, s’adapter, non sans résister, à tout un ensemble de changements liés aux politiques de régionalisation qui se traduisent, au plan local, par une plus grande intervention de l’État. Si  «conservatisme» il y a c’est principalement dans l’opposition qu’une partie de la population manifeste à une telle intervention de l’État.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Une histoire de la politesse au Québec. Normes et déviances du XVIIe au XXe siècle.
Laurent Turcot et Thierry Nootens
Québec, Septentrion, 2015, 344 p.
Du XVIIe au XXe siècle, la politesse sert à distinguer les classes sociales. La décence, l'élégance et la bonne conversation, ou, en revanche, leur absence et leur méconnaissance, permettent de classer les individus de manière hiérarchique. Paradoxalement, on soutient que le savoir-vivre doit aider à rapprocher les classes sociales en les polissant, d'où le terme politesse, afin de ne pas heurter les autres et de se conformer aux codes de la société. Visiblement, la politesse n'est pas qu'un simple échange, elle rend compte des fondements de la société, de ses valeurs intrinsèques et des possibilités d'avancement qu'elle offre.

Une histoire de la politesse au Québec traite notamment des injures, des titres honorifiques, de la danse, des loisirs, des rapports entre les sexes et des livres d'étiquette.

Avec des textes de Marise Bachand, Pascal Bastien, Annie Breton, Donald Fyson, René Hardy, Ollivier Hubert, Maude-Emmanuelle Lambert, Andréanne Lebrun, Denise Lemieux, Thierry Nootens, Peggy Roquigny, Jean-René Thuot et Laurent Turcot.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Extrait
355,6 Ko
  
Musées, histoire, migrations
Marianne Amar (dir.), Yves Frenette (dir.), Mélanie Lanouette (dir.) et Martin Pâquet (dir.)
Québec, Presses de l'Université Laval, Mars 2015, 250 p.

http://www.pulaval.com/produit/musees-histoire-migrations-titre-provisoire 

Depuis une vingtaine d’années, le thème des migrations est en vogue dans le milieu muséal, comme en témoigne la création de musées des migrations en Amérique du Nord, en Australie ou en Europe. Cet intérêt est stimulé par un contexte favorable aux migrations et à l’immigration en particulier. Il répond aussi à des enjeux sociaux et politiques contemporains. L’ouverture des frontières, le développement des outils de communication, des transports et des technologies ont favorisé les migrations, poussant certaines sociétés d’accueil à se redéfinir et à chercher des façons d’assurer l’intégration des nouveaux venus. Des nations nées de l’immigration ont pour leur part interrogé l’histoire des migrations, notamment pour construire une mémoire collective qui reconnaisse la pluralité des appartenances à l’origine de la construction du récit national. En tant que lieux de médiation, de conservation et de transmission du patrimoine collectif, les musées d’histoire et de société n’ont pas échappé à cette tendance.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Enseigner les religions: regards et apports de l’histoire
Joël Molinario (dir.) et Brigitte Caulier (dir.) (dir.)
Montréal, Presses de l’Université Laval (coll. «Religions, cultures et sociétés»), 2015, 410 p.

https://www.pulaval.com/produit/enseigner-les-religions-regards-et-apports-de-l-histoire 

Au cœur des débats actuels sur la tolérance, le dialogue interreligieux et la place des religions dans l'éducation, cet ouvrage rassemble des contributions européennes et américaines autour d’une discipline souvent négligée par les décideurs: l’histoire.

Les auteurs évaluent l'apport de cette discipline dans la formation des intervenants et des enseignants, ainsi que dans l'élaboration des contenus d’enseignement. Ils analysent sa place dans la recherche fondamentale et l'enseignement universitaire. C’est l’occasion pour eux de poursuivre un dialogue interdisciplinaire sans compromis qui mobilise les sciences de l’éducation, les sciences sociales et religieuses et la théologie.

Enseigner les religions dresse également le panorama de la recherche historienne qui a emprunté plusieurs avenues pour aborder la formation religieuse des populations à convertir ou à maintenir dans la religion ainsi que les enjeux identitaires qui s’y rattachent. Le lecteur pourra se familiariser avec les expériences contemporaines de plusieurs pays qui intègrent l’enseignement des religions à l’école. 
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Patrician Families and the Making of Quebec : The Taschereaus and McCords
Brian Young
McGill-Queen's University Press, 2014, 472 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
975,8 Ko
657,8 Ko
 
Le mariage en Afrique. Pluralité des formes et des modèles matrimoniaux
Richard Marcoux et Philippe Antoine (dir.)
Montréal, Presses de l’Université du Québec (coll. «Société africaines en mutations»), 2014, 300 p.
Le mariage renvoyant simultanément à des conceptions d’ordre juridique, religieux et culturel, l’étude de la nuptialité s’avère éminemment délicate, mais aussi remarquablement révélatrice des mutations que connaissent les sociétés. En Afrique comme ailleurs, différentes formes d’union sont reconnues, de l’union dite libre, c’est-à- dire sans cérémonie, à des formes de mariage largement codifiées, que ce soit les mariages dits coutumiers, religieux ou civils.

Traitant de six pays d’Afrique subsaharienne (Burkina Faso, Kenya, Madagascar, Mali, Sénégal et Togo) et de trois pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie), les études de cas et les textes rassemblés dans cet ouvrage apportent un nouveau regard sur les questions liées au mariage et permettent de mieux en appréhender certains aspects. Les auteurs – démographes, sociologues ou anthropologues – se sont attardés aux relations prénuptiales, aux modalités d’entrée en union, au choix du conjoint, aux mariages inter ethniques, aux rapports au sein du couple, à l’activité des femmes, au divorce, à la polygamie et au remariage.

Ensemble, ils dressent le portrait d’une Afrique plurielle, mettant en lumière des mutations dans les modèles matrimoniaux au sein des sociétés africaines, mutations qui révèlent une véritable révolution silencieuse, annonciatrice de profondes transformations des sociétés, et tout particulièrement des rapports hommes-femmes.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
La souveraineté dans l'impasse
Serge Cantin
Québec, Presses de l'Université Laval, 2014, 251 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Histoire de l'Hôpital Sainte-Anne de Baie-Saint-Paul. Dans Charlevoix, tout se berce.
Margaret Porter, pfm.
Texte édité, augmenté et analysé par Lucia Ferretti
Septentrion, 2014, 315 p.

http://www.septentrion.qc.ca/catalogue/histoire-de-l-hopital-sainte-anne-de-baie-saint-paul 

L'Hôpital Sainte-Anne de Baie-Saint-Paul a longtemps laissé dans la mémoire collective une empreinte très nette : on savait, ou du moins on était certain de savoir, que c'est là qu'étaient envoyés les bébés infirmes, ceux qu'on appelait les « monstres ». On n'aurait rien pu dire d'autre de cet établissement, mais n'était-ce pas déjà bien assez ?

Margaret Porter a consacré les dernières années de sa vie à écrire l'histoire de ce qui fut la première oeuvre, et la principale, des ­Petites Franciscaines de Marie. Dans un style simple et imagé, elle fait entrer les lecteurs dans la vie que les soeurs et les ­hospitalisés ont partagée pendant des décennies. Elle montre aussi comment voir au-delà des apparences.

Pour Lucia Ferretti, ce livre s'impose comme une contribution unique à l'histoire des hôpitaux psychiatriques et notamment à l'histoire de la déficience intellectuelle, et comme une réflexion renversante sur la manière de faire humanité.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Power from the North: Territory, Identity, and the Culture of Hydroelectricity in Quebec
Caroline Desbiens
Vancouver, B.C., UBC Press, janvier 2014, 312 p.

http://www.ubcpress.ca/search/title_book.asp?BookID=299173852 

Finalist, 2015 Canada Prize in the Social Sciences, Federation for the Humanities and Social Sciences

In the 1970s, Hydro-Québec declared "We Are Hydro-Québécois." The publicity campaign slogan symbolized the extent to which hydroelectric development in the North had come to both reflect and fuel French Canada’s aspirations in the South. The slogan helped southerners relate to the province's northern territory and to accept the exploitation of its resources.

In Power from the North, Caroline Desbiens explores how this culture of hydroelectricity helped shape the material landscape during the first phase of the James Bay hydroelectric project. She analyzes the cultural forces that contributed to the transformation of the La Grande River into a hydroelectric complex. Policy makers and Quebecers did not, she argues, view those who built the dams as mere workers -- they saw them as pioneers in a previously uninhabited landscape now inscribed with the codes of culture and spectacle.

This dynamic book reveals that drawing power from the North involves not only the cultural erasure of Aboriginal homelands but also rewriting the region’s history in the language of identity and territoriality. To reverse this trend, Desbiens calls for a truly sustainable resource management, one in which all actors bring an awareness of their own cultural histories and visions of nature, North, and nation to the negotiating table.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
L’ordinaire parisien des Lumières
Laurent Turcot
Paris, Presses de l’Université Laval, réédition aux éditions Hermann (coll. «La République des Lettres»), 2013, 249 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Parce qu’ils y ont cru, on le voit! Le Séminaire de Québec célèbre ses 350 ans
Raymond Brodeur, Hermann Giguère et Gilles Routhier (dir.)
Québec, Presses de l'Université Laval, 2013, 274 p.

http://www.pulaval.com/produit/parce-qu-ils-y-ont-cru-on-le-voit-le-seminaire-de-quebec-celebre-ses-350-ans 

Fruit des fêtes du 350e anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec, cet ouvrage reprend la plupart des communications offertes lors du colloque tenu à l’Université Laval, au mois de mai 2013, sur le thème " Parce qu’ils y ont cru, on le voit ". Cette rencontre se proposait de plonger au cœur de la vision originelle qui a animé cette institution depuis ses origines jusqu’à aujourd’hui. Trois grandes thématiques structurent le présent ouvrage: 1) l’intuition de la fondation, sa nouveauté et sa place dans la colonie naissante, 2) le virage qui a remodelé l’institution à la suite de la Conquête de 1759 alors que les prêtres du Séminaire, déjà formateurs de séminaristes, devinrent enseignants et éducateurs au service de la société et 3) les apports toujours actuels du Séminaire pour l’Église et la société tant au niveau de la pastorale que de l’éducation et du patrimoine culturel.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Sociétés de migrations en débat. Québec-Canada-Suisse: approches comparées
Claude Hauser, Pauline Milani, Martin Pâquet et Damir Skenderovic (dir.)
Québec, PUL (coll. «Culture française d'Amérique»), 250 p.

http://www.pulaval.com/produit/societes-de-migrations-en-debat-quebec-canada-suisse-approches-comparees 

Cet ouvrage rassemble les travaux de chercheurs de différentes disciplines autour de la thématique de la migration. Il a pour but de faire converger et mettre en valeur des recherches récentes portant sur cette question au Québec, au Canada et en Suisse du XIXe au XXIe siècle. Interpellés par les débats récents surgis dans des sociétés très attentives aux questions identitaires liées à la migration, aux liens entre religion et politique noués autour de la laïcité, ainsi qu’à la tolérance entre communautés d’origines diverses, des spécialistes en sciences humaines se sont sentis incités à réfléchir aux enjeux propres aux migrations, hier comme aujourd’hui. Réunis par le Centre suisse d’Etudes sur le Québec et la Francophonie (CEQF), ces chercheurs suisses, français et québécois ont voulu répondre à cette demande sociale en prenant le recul nécessaire et en engageant la réflexion et le débat sur les questions touchant la migration, dans ses composantes socio-politiques, identitaires et culturelles.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
451,5 Ko
  
Histoire du Centre-du-Québec
Claude Bellavance, Yvan Rousseau et Jean Roy (dir.)
Québec, Les Presses de l'Université Laval (coll. «Les régions du Québec»), 2013, 1023 p.

http://www.pulaval.com/produit/histoire-du-centre-du-quebec 

[…] Eh quoi ! se disait-il, serais-je condamné à travailler comme journalier, comme homme de peine, dans les lieux mêmes où mon père cultivait pour son propre compte ? La pensée d’émigrer, de s’expatrier, lui venait bien quelquefois, mais il la repoussait aussitôt comme anti-patriotique, anti-nationale. […] Mais dites-moi, je vous prie, puis-je en toute confiance choisir dans les milliers d’arpents non encore défrichés de ces vastes Cantons de l’Est, le lot qui me conviendra, sauf à en payer plus tard le prix au propriétaire, quand il me sera connu ? […]. Oh ! Gardez-vous-en bien. Si je vous racontais tous les malheurs qui sont résultés des imprudences de ce genre, et dont nos pauvres compatriotes ont été les victimes, depuis un certain nombre d’années, vous en frémiriez. Les grands propriétaires de ces terres incultes ne sont pas connus aujourd’hui, mais ils se cachent comme le loup qui guette sa proie ; et lorsque, après plusieurs années de travail, un défricheur industrieux aura doublé la valeur de leur propriété, ils se montreront tout-à-coup pour l’en faire déguerpir. […] Eh bien ! dit Jean d’un ton sérieux, je suis devenu propriétaire. J’ai maintenant à moi, en pleine propriété, sans aucune redevance quelconque, sans lods et ventes, ni cens et rentes, ni droit de banalité, ni droit de retrait, ni aucun droit quelconque, un magnifique lopin de terre de cent acres de terre… Antoine Gérin-Lajoie, Jean Rivard, le défricheur, 1862
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Une sociologie historique de l'enfance. Pensée du développement, catégorisation et visualisation graphique
André Turmel
Québec, Presses de l'Université Laval, 2013, 366 p.

 

Qu’est-ce qu’un enfant « normal » ? Tout au long du xixe siècle, l’hygiène publique et la pédiatrie ont joué un rôle déterminant autant dans l’image que dans la conception des enfants. Au début du xxe siècle, la psychologie parvient à l’avant-scène, transformant du coup notre pensée et notre compréhension. André Turmel examine ces transformations à la fois selon la perspective de l’observation scientifique des enfants (hygiène publique, pédiatrie, psychologie, éducation) et selon le point de vue d’une politique publique (bien-être de l’enfant, politique de la santé,  éducation et obligation scolaire). S’appuyant sur des descriptions historiques poussées en provenance de Grande-Bretagne, des États-Unis et de France, il étudie comment le développement séquentiel et le raisonnement statistique mènent au concept d’enfant « normal » et produisent une forme de standardisation par laquelle nous surveillons de près les enfants. Il montre comment les sociétés occidentales sont devenues des cultures centrées sur l’enfant et demande si nous allons continuer à faire reposer parentalité et éducation sur une vision de l’enfant qui n’est plus appropriée.

Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Régulation et investissement pour les infrastructures
Judith Clifton et Pierre Lanthier (dir.)
Entreprises et histoire, 70, Paris, ESKA, 2013, 150 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Urban Rivers : Re-making Rivers, Cities and Space in Europe and North America
Stéphane Castonguay et Matthew Evenden
Pittsburgh, University of Pittsburgh Press, 2012, 312 p.

 

Urban Rivers examines urban interventions on rivers through politics, economics, sanitation systems, technology, and societies; how rivers affected urbanization spatially, in infrastructure, territorial disputes, and in flood plains, and via their changing ecologies. Providing case studies from Vienna to Manitoba, the chapters assemble geographers and historians in a comparative survey of how cities and rivers interact from the seventeenth century to the present.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Brève histoire du régime seigneurial
Benoît Grenier
Montréal, Boréal, 2012, 248 p.

http://www.editionsboreal.qc.ca/catalogue/livres/breve-histoire-regime-seigneurial-2129.html 

Le régime seigneurial a accompagné les premiers balbutiements de la colonisation française en Amérique du Nord au XVIIe siècle. Écrire l’histoire du régime seigneurial, c’est donc revenir aux sources du fait français en Amérique.

Le monde seigneurial du Québec a aussi survécu bien après l’abolition des droits et devoirs féodaux en France (1793). Il faudra attendre 1854 pour qu’on l’abolisse dans le Canada-Est. Cette longévité est d’autant plus étonnante que les droits seigneuriaux ne s’éteindront pas complètement cette année-là, ni même au XIXe siècle…

Les rapports inégalitaires et hiérarchisés caractéristiques du féodalisme européen se sont-ils transformés sur les rives du Saint-Laurent ? Le régime seigneurial s’est-il adapté, assoupli, dans ce terroir « neuf » ? A-t-il, au contraire, été appliqué avec rigueur ? A-t-il réellement constitué un outil de peuplement et, par conséquent, un facteur favorable au développement de la colonie ? A-t-il plutôt été un élément nuisible et un fardeau pour les habitants de la Nouvelle-France puis du Bas-Canada ? Le présent ouvrage tente de présenter une image moins dogmatique du monde seigneurial et de ses acteurs que celle de notre historiographie traditionnelle en reconnaissant la part de l’une et l’autre interprétation.

Préconisant une approche « humaine », l'ouvrage donne une large place aux acteurs, censitaires, seigneurs et seigneuresses, de manière à rendre compte, exemples à l'appui, du dynamisme et parfois des contradictions de cette société disparue.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Les Histoires de Paris, XVIe-XVIIIe siècles
Laurent Turcot et Thierry Belleguic (dir.)
Tome 1, Paris, Éditions Herman, 2012, 470 p.

 

Des récits de fondation à l’horizon uchronique, des entrées royales aux archives de la police, des témoignages de voyageurs aux mémoires de citadins, des antiquités aux grands chantiers d’embellissement, du Louvre au Parlement, de l’Hôtel à la rue, des halles aux jardins, du tâcheron au promeneur, des strates aux seuils, des seuils aux passages, de l’univers diurne à l’univers nocturne, de la fiction au tableau, l’Ancien Régime dessine, et invente, un Paris complexe, multiforme, que ces volumes vous invitent à étudier dans l’infinie variété de ses formes.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Les Histoires de Paris, XVIe-XVIIIe siècles
Thierry Belleguic et Laurent Turcot (dir.)
Tome 2, Paris, Éditions Herman, 2012, 563 p.

 

Des récits de fondation à l’horizon uchronique, des entrées royales aux archives de la police, des témoignages de voyageurs aux mémoires de citadins, des antiquités aux grands chantiers d’embellissement, du Louvre au Parlement, de l’Hôtel à la rue, des halles aux jardins, du tâcheron au promeneur, des strates aux seuils, des seuils aux passages, de l’univers diurne à l’univers nocturne, de la fiction au tableau, l’Ancien Régime dessine, et invente, un Paris complexe, multiforme, que ces volumes vous invitent à étudier dans l’infinie variété de ses formes.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
L'histoire nationale à l'école québécoise - Regards sur deux siècles d'enseignement
Félix Bouvier, Michel Allard, Paul Aubin et Marie-Claude Larouche
Québec, Septentrion, 2012, 552 p.

http://www.septentrion.qc.ca/catalogue/histoire-nationale-a-l-ecole-quebecoise-l 

Si l'enseignement de l'histoire nationale fait souvent partie de l'actualité québécoise, assez curieusement enseignants et historiens se sont peu penchés sur l'histoire de l'enseignement de leur propre discipline.
Plusieurs spécialistes dessinent sous nos yeux une gigantesque fresque allant des origines à nos jours et détaillent l'enseignement de l'histoire au primaire, au secondaire et au collégial, tant dans les écoles francophones, anglophones qu'autochtones.
Le tout constitue la première tentative de description et d'analyse de ce qui s'est enseigné et de la manière dont on a procédé dans les écoles, s'attachant ainsi à dresser les contours scolaires de l'histoire nationale à l'échelle d'un territoire à géométrie variable selon les époques. Cet ouvrage met en lumière les courants pédagogiques qui ont animé les milieux de l'éducation dans ce secteur névralgique pour la mémoire et l'identité collective des Québécois.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Pour une histoire du risque : Québec, France, Belgique
David Niget et Martin Petitclerc (dir.)
Montréal et Rennes, Presses de l'Université du Québec et de l'Université de Rennes, 2012, 366 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
The Economic and Social Regulation of Public Utilities : An International History
Pierre Lanthier, Judith Clifton et Harm Schröter
Reproduction of the journal Business History, vol. 53, no 5, Routledge, Judith Clifton, Pierre Lanthier and Harm Schröter, 2012, 166 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
La contribution des Noirs au Québec : quatre siècles d'une histoire partagée
Arnaud Bessière
Québec, Les Publications du Québec, 2012, 176 p.

http://www.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/fre/products/978-2-551-25201-5 

Nombreux sont ceux qui pensent encore que les Noirs sont les plus récents immigrants. C’est ici mal connaître l’histoire du Canada et du Québec puisque  les Noirs ont toujours fait partie de l’expérience québécoise. Même s’ils ont longtemps été relégués au second plan, ils ont contribué à l’essor de la province et y participent encore aujourd’hui.

L’histoire des noirs au Québec n’est pas seulement sociale. Elle est aussi juridique et politique. En effet, le racisme ambiant au Québec et au Canada – terme utilisé ici comme synonyme de « discrimination » – trouve son écho aussi bien dans la législation de la province et du pays que dans l’ensemble de la société.

L’histoire nous apprend en outre beaucoup de choses sur l’esclavage des Noirs et le fait que certains étaient aussi considérés, pour reprendre l’expression commune, comme des « nègres libres ». On y découvre combien la situation des Noirs présents dans la province ou au pays a pu être pénible, et encore plus en période de crise. La population noire s’est modifiée néanmoins progressivement à partir du milieu des années 1950 et, à ce titre, le livre permet de mieux comprendre l’évolution des communautés noires au Québec jusqu’à nos jours. Vous verrez comment l’histoire des Noirs au Québec est révélatrice de la contribution de ces femmes et de ces hommes à la société québécoise d’hier et d’aujourd’hui.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Extrait
317,7 Ko
  
Les figures de l'enfance : un regard sociologique
André Turmel et Louise Hamelin Brabant (dir.)
Québec, Presses Inter Universitaires, 2012
Cet ouvrage s’inscrit dans la foulée d’un colloque qui avait pour titre «Les enfants d’hier à aujourd’hui : continuité, discontinuité, rupture et traduction». L’idée centrale consistait à interroger sociologues et anthropologues sur le passage des enfants d’hier – ceux de la société pré-industrielle – aux enfants d’aujourd’hui – ceux de la seconde phase de la modernité. L’interrogation, lancinante en quelque sorte, consiste à observer les mutations d’une forme sociale qui est l’enfant dans ce passage d’un type de société à un autre. Ce livre s’adresse à ceux et celles qui veulent libérer l’enfance des tenailles de l’argumentaire médiatique sur-psychologisé qui, habituellement, tient lieu de référent légitime au discours circulant.
D’une introduction articulée sur les figures de l’enfance qui se jouent de la sphère médiatique à la sphère politique, en passant par la sphère scientifique, Régine Sirota soumet l’idée selon laquelle les différentes figures de l’enfance s’instaurent au travers de multiples jeux de traductions et de réverbérations. L’ouvrage est subdivisé en trois parties. La première a trait aux Regards sur l’enfance, la deuxième aborde les Dispositifs méthodologiques de la recherche sur les enfants et les adolescents et la troisième s’attarde aux Cultures de l’enfance et de l’adolescence : loisirs, consommation et alimentation.
Les auteurs : Anne Barrère • Vincent Berry • Gilles Brougère • Isabelle Danic • Julie Delalande • Nicoletta Diasio • Anne Dupuy • Manuela Ferreira • Laurence Gavarini • Louise Hamelin Brabant • Andrée-Anne Lacasse • Geneviève Lessard • Michel Manson • Louis Mathiot • Aurélie Maurin • Antonietta Migliore • Sarra Mougel • Dominique Ottavi • Aleksandra Pawlowska • Cristina Rocha • Nathalie Roucous • Cornélia Schneider • Régine Sirota • André Turmel
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Metropolitan Natures. Environmental Histories of Montreal
Stéphane Castonguay et Michèle Dagenais (dir.)
Pittsburgh, University of Pittsburgh Press (coll. «History of the Urban Environment»), 2011, 321 p.

 

Un ouvrage collectif sur l'histoire urbaine environnementale de Montréal vient de paraître aux University of Pittsburgh Press, Metropolitan Natures. Environmental Histories of Montreal, sous la direction de Stéphane Castonguay et Michèle Dagenais. Cet ouvrage est composé de treize chapitres où sont abordées diverses facettes des rapports humains à la nature, à Montréal et dans la région métropolitaine, depuis les débuts de la colonie jusqu'à nos jours, autour de trois thèmes : culture urbaine et représentations, infrastructures et réseaux techniques, hinterland et rapports ville-campagne. Trois membres (outre Stéphane Castonguay et Michèle Dagenais, signalons Sherry Olson) et deux stagiaires postdoctoraux du CIÉQ signent cinq des treize chapitres du livre paru dans la collection « History of the Urban Environment », dirigée par Martin Melosi et Joel Tarr.

Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Forêt et société en Mauricie: la formation d'une région
René Hardy et Normand Séguin
Nouvelle édition, Québec, Septentrion, 2011, 337 p.

http://www.septentrion.qc.ca/catalogue/livre.asp?id=3073 

Uu début des années 1850, l'aménagement du Saint-Maurice pour le flottage du bois ouvrait un vaste territoire à l'exploitation commerciale de la forêt. Puis, l'avènement des usines de pâte et papier, au cours des années 1890-1910, contribuera à la transformation de cet espace rural en une région industrielle et urbaine, dont la croissance reposera longtemps sur d'importantes réserves de bois et un potentiel considérable d'énergie hydroélectrique.

René Hardy et Normand Séguin convient les lecteurs à la compréhension de ce long cheminement avec cette nouvelle édition de Forêt et société en Mauricie, revue et enrichie de nombreux commentaires, illustrations et précisions. À travers une histoire sociale de la forêt mauricienne, qui met en lumière les principales ressources économiques, sociales et culturelles de la constitution de la région, les auteurs nous font entrer dans les camps de bûcherons, connaître leurs conditions de vie, découvrir la richesse de leur culture matérielle et montrent comment la mécanisation des opérations forestières à la veille de la Seconde Guerre mondiale a transformé leurs pratiques.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
La promenade au tournant des XVIIIe et XIXe siècles (Belgique-France-Angleterre)
Laurent Turcot et Christophe Loir (dir.)
Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles (coll. «Études sur le XVIIIe siècle», Études sur le XVIIIe siècle), 2011, 264 p.

http://www.fabula.org/actualites/la-promenade-au-tournant-des-xviiie-et-xixe-siecles-belgique-france-angleterre_47297.php 

Se promener, c’est-à-dire se déplacer d’un lieu à un autre pour le plaisir, est une pratique qui, en Europe, se développe surtout à partir du XVIIIe siècle. L’essor de la promenade est un phénomène culturel qui est à la fois lié à l’évolution des modes de déplacement, au développement des loisirs, à la demande de nouveaux modes de sociabilité, à l’essor économique et scientifique, ainsi qu’aux grands chantiers d’embellissement des villes. Cet ouvrage a pour objectif d’explorer cette histoire de la pratique de la promenade au tournant des XVIIIe et XIXe siècles en Belgique, en France, en Angleterre et en Allemagne.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Article complet
1,0 octets
  
Du devoir de charité au droit à l'aide publique : la naissance de l'État-providence au Québec
Lucia Ferretti
Les conférences Gérard-Parizeau, 11e conférence, série Université de Montréal, 5 octobre 2011, 39 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Professons à part entière. Histoire des ergothérapeutes, des orthophonistes, des physiothérapeutes, des psychologues et des travailleuses sociales au Québec
Julien Prud'homme
Montréal, Presses de l'Université de Montréal, 2011, 223 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Peopling the North American City, Montreal 1840-1900
Sherry Olson et Patricia A. Thornton
Montréal, McGill-Queen's University Press, 2011, 524 p.

McGill-Queen's University Press 

Many North American cities trace their population booms to the nineteenth century when immigrants and migrants flooded emerging industrializing urban centres in search of better lives. Peopling the North American City examines this phenomenon in Montreal through the eyes of a thousand couples to construct both an intimate portrait and a compelling overview of life in a nineteenth-century metropolis.

Benefiting from Montreal's remarkable archival records, Sherry Olson and Patricia Thornton use an ingenious sampling of twelve surnames to track the comings and goings, births, deaths, and marriages of the city's inhabitants. The book demonstrates the importance of individual decisions by outlining the circumstances in which people decided where to move, when to marry, and what work to do. Integrating social and spatial analysis, the authors provide insights into the relationships among the city's three cultural communities, show how inequalities of voice, purchasing power, and access to real property were maintained, and provide first-hand evidence of the impact of city living and poverty on families, health, and futures. The findings challenge presumptions about the cultural "assimilation" of migrants as well as our understanding of urban life in nineteenth-century North America.

The culmination of twenty-five years of work, Peopling the North American City is an illuminating look at the humanity of cities and the elements that determine whether their citizens will thrive or merely survive.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
La sociologie entre nature et culture, 1896-1914. Genre et évolution sociale dans L'Année sociologique
Hélène Charron
Québec, Presses de l'Université Laval (coll. «Autour de l'événement»), 2011, 180 p.

_documents/PUB_PM_HCharron.pdf 

À travers la première série de L’Année sociologique, périodique publié de 1898 à 1914, l’auteure réinsère les réflexions durkheimiennes dans les débats et les enjeux disciplinaires de l’époque. Après avoir présenté L’Année sociologique et montré sa position particulière dans le champ des sciences sociales françaises tel qu’il se structure progressivement entre 1890 et 1914, elle montre comment s’organisent les représentations des rapports sociaux de sexe selon le schéma d’évolution sociale dominant cette publication. Plus précisément, nous verrons comment les nouvelles connaissances concernant les sociétés matrilinéaires, les sociétés patrilinéaires et patriarcales anciennes ou non occidentales et les sociétés occidentales industrialisées proposent des représentations qui naturalisent de manière originale les rapports sociaux de sexe et participent à la reproduction d’une vision hiérarchique des relations entre les hommes et les femmes.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Vatican II: Expériences canadiennes - Canadian experiences
Michael Attridge, Catherine E. Clifford et Gilles Routhier (dir.)
Ottawa, Presses de l'Université d'Ottawa, 2011, 580 p.

 

Le deuxième concile du Vatican (1961-1965) fut l’un des événements religieux les plus importants du vingtième siècle. Au Canada, il coïncida avec une période de changements culturels et sociétaux sans précédent, entraînant chez les évêques catholiques canadiens un réexamen de la place et de la mission de l’Église dans le monde. Pendant quatre ans, les évêques catholiques canadiens se réunirent avec leurs collègues de partout dans le monde pour réfléchir aux questions urgentes qui se posaient à l’Église et en débattre. Ce livre bilingue étudie l’interprétation et la réception de Vatican II au Canada, analysant diverses questions, dont le rôle des médias, les réactions des autres chrétiens, les contributions des participants canadiens, l’impact du Concile sur la pratique religieuse et sa contribution à la progression du dialogue interreligieux.

The Second Vatican Council (1961-1965) was one of the most significant religious events of the twentieth-century. In Canada, it was part of a moment of unprecedented cultural and societal change, causing Canadian Catholics to reexamine the church’s place and mission in the world. For four years, Canadian Catholic bishops met with their peers from around the globe to reflect on and debate the pressing issues facing the church. This bilingual volume explores the interpretation and reception of Vatican II in Canada, looking at many issues including the role of the media, the reactions of other Christians, the contributions of Canadian participants, the council’s impact on religious practice and its contribution to the growth of inter-religious dialogue.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Les religions à l'école. Europe et Amérique du Nord (XIXe-XXIe siècles)
Jacqueline Lalouette, Xavier Boniface, Jean-François Chanet et Imelda Elliott (dir.)
Paris, Letouzey et Ané (coll. «Mémoire chrétienne au présent», 8), 2011

 

Actes du colloque « Dieu à l'école, Éducation et religion en Europe du Nord-Ouest et en Amérique du Nord de 1800 à nos jours », conçu par le professeur Imelda Elliott et organisé à l'Université du Littoral-Côte d'Opale en décembre 2007, avec le concours de l'Université de Lille 3 et le soutien de la ville de Boulogne-sur-Mer, du Conseil général du Pas-de-Calais et du Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais.

Brigitte Caulier, membre régulière du CIEQ, a contribué à cet ouvrage. Son article s'intitule « Langues et religions à l'école publique québécoise » (p. 147-159).
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Cahiers québécois de démographie
Danielle Gauvreau et Hélène Vézina (dir.)
Numéro spécial « Comprendre les populations du passé : Nouveaux développements et regards interdisciplinaires », 41, 1, , 2012, 5-177 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Montréal et l'eau : une histoire environnementale
Michèle Dagenais
Montréal, Boréal, 2011, 308 p.

 

Montréal est né parce qu’il se trouvait au cœur d’un bassin hydrographique exceptionnel. Son destin est demeuré étroitement lié au fleuve même si la ville a semblé s’en détourner quand elle a poussé ses faubourgs vers l’intérieur de l’île. Les Montréalais ont toujours manifesté la même fascination pour l’eau, que ce soit dans leur vie quotidienne ou dans leurs loisirs. Plus récemment, cette fascination s’est doublée d’une préoccupation pour l’eau polluée par les activités humaines et industrielles.

L’historienne Michèle Dagenais aborde ici l’eau dans sa globalité et sous ses diverses formes, en examinant ensemble les cours d’eau qui ceinturent l’île et l’eau qui coule dans les réseaux souterrains. L’eau est appréhendée dans ses dimensions concrètes et tangibles, comme élément physique qui se transforme avec le développement de Montréal en même temps qu’il y contribue. L’eau est aussi examinée sur le plan socioculturel, comme une composante cruciale de la production et de la transformation de l’espace montréalais.

L’auteur examine les principaux aménagements dont l’eau a fait l’objet au cours des deux cents dernières années. En somme, elle nous raconte l’histoire de Montréal dans ses rapports avec les éléments naturels, au premier rang desquels se trouve l’eau.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
La femme de la mer. Sedna dans le chamanisme et l'art inuits de l'Arctique de l'Est
Frédéric Laugrand et Jarich Oosten
Éditions Liber (coll. «Carrefours anthropologiques»), 2011, 216 p. p.

 

« Angakkuuniq, le chamanisme, jouait un rôle essentiel dans la culture inuite avant l’adoption du christianisme. Les chamans guérissaient les malades, chassaient les esprits mauvais, faisaient venir le gibier, influençaient le temps et faisaient voir au grand jour les transgressions cachées. Puisqu’ils étaient capables de voir les êtres invisibles aux autres gens et de leur rendre visite, nous dépendons essentiellement de leurs récits pour connaître et comprendre les différentes catégories des êtres non humains habitant le monde. »

Cet ouvrage se penche sur cette capacité des chamans et sur le monde non humain avec lequel ils entraient en contact. Parmi les êtres «imaginaires» qui peuplent ce monde, il y a Sedna, la femme de la mer, personnage central de nombreux récits inuits, dont les auteurs examinent ici les variantes et les épisodes. Ils accompagnent leur parcours de nombreuses oeuvres d’artistes inuits contemporains qui donnent forme aux multiples transformations de Sedna et qui attestent en même temps de la profonde influence qu’exerce encore l’ancestrale tradition chamanique.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Femmes, culture et pouvoir. Relectures de l'histoire au féminin, XVe-XXe siècles
Catherine Ferland et Benoît Grenier (dir.)
Québec, Les Presses de l’Université Laval (coll. «Intercultures»), 2010, 342 p. p.

 

« Portées par le souffle des grands mouvements féministes des années 1970, les études sur les femmes connaissent depuis quelques années une sorte d’écroulement. Ce colloque a réparé ce dommage, par les discussions et les échanges entre chercheurs et intervenants sociaux, d’une manière riche et foisonnante. Histoire, études des femmes et des rapports de genre, psychologie, sciences de la communication, science politique, administration, sociologie, études littéraires, tout ce malstrom a fait se côtoyer les éléments interdisciplinaires d’une rare fécondité. Venus d’horizons très divers, les spécialistes croisant leurs savoirs ainsi que les intervenants médiatiques ont prouvé que le chemin est encore long pour que les femmes existent réellement dans les champs de la culture et du pouvoir… Pour ma part, venue de contrées sinistrées dans ces domaines, je suis repartie revigorée par un tel colloque : sa qualité m’a fait deman­der qu’il soit reconduit sur tous les continents… Lisez ces actes, plusieurs communications sont magistrales. »

(Extrait de la préface de Rita El Khayat)
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
La Caisse Desjardins de Trois-Rivières, 1909-2009 : entre quartier des affaires, ville et région
Yvan Rousseau, François Bisson et Jean Roy
Trois-Rivières, Desjardins (Caisse des Trois-Rivières), 2010, 100 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
L’ordinaire parisien des Lumières
Laurent Turcot
Québec, Presses de l’Université Laval (coll. «La République des Lettres»), 2010, 261 p.

https://www.pulaval.com/catalogue/ordinaire-parisien-des-lumieres-cahiers-cierl-9527.html 

Le Paris de la seconde moitié du XVIIIe siècle compte près d'un demi-million de personne, des hommes, des femmes qui tous ont leur quotidien, leur quartier, leurs amis, leurs espoirs, leurs déceptions et leurs drames. À l'occasion, au détour d'une rue, ils achètent du papier et inscrivent sur celui-ci des traces de leur existence. Il se livrent , mais rarement dans l'idée de passer à l'histoire : ils notent pour expliquer, pour se rapeller ou encore pour informer des amis ou de la famille. Enfouis dans des boîtes d'archives et livrés à la poussière du temps, les trois textes qui constituent ce recueil (Détail de tout ce qui c'est (sic) passée Depuis le 30 mars 1774; Voyage qui n'est point sentimental, comme ceux de Mr Stern anglois; Comptabilité d'une bourgeoise anonyme) revivent aujourd'hui et éclairent, chacun à sa façon, l'ordinaire de la vie parisienne.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
L’autorité et les autorités. L’herméneutique théologique de Vatican II
Gilles Routhier et Guy Jobin
Paris, Cerf (coll. «Unam Sanctam - Nouvelle Série», 3), 2010, 256 p.

 

De l'histoire du concile et des recherches sur la réception de Vatican II, on est aujourd'hui passé à une ample discussion sur l'herméneutique du dernier concile, comme si sa signification pour nous passait par l'interprétation qu'on en donne. Le présent ouvrage, fruit du deuxième colloque du Groupe international de recherche sur l'herméneutique de Vatican II, veut mettre en évidence un élément important, non encore traité dans la recherche actuelle. Il s'agit de l'« autorité », laquelle se décline de plusieurs manières : autorité des enseignements conciliaires pour nos contemporains qui évoluent dans un espace culturel différent de celui qui prévalait au moment du concile, autorité des interprètes officiels d'une tradition et des autres interprètes, autorité du contexte de l'interprète qui questionne l'autorité des contenus traditionnels, autorité de la transmission sur les contenus transmis, etc. En somme, les interprètes des textes conciliaires sont confrontés aux mêmes questions que celles soulevées au cours des discussions dans l'« aula » conciliaire, c'est-à-dire une discussion sur l'autorité de l'Écriture, de la tradition, du magistère, du « sensus fidelium », de la conscience, de la foi, du pape, du collège des évêques, des conférences épiscopales, de l'expérience, de la pratique, etc. En somme, ils sont renvoyés à une discussion jamais achevée sur les lieux théologiques et leur hiérarchisation.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Magistrats, police et société : la justice criminelle ordinaire au Québec et au Bas-Canada (1764-1837)
Donald Fyson
Montréal, Hurtubise HMH, 2010, 592 p.

 

Photo de l'individu ou de l'événement
Extrait
313,0 Ko
  
Duplessis, son milieu, son époque
Lucia Ferretti et Xavier Gélinas (dir.)
Québec, Septentrion, 2010, 520 p.

http://www.septentrion.qc.ca/catalogue/livre.asp?id=3178 

Cet ouvrage dont j’ai assuré la codirection réunit 29 contributions (dont la mienne) soumises à des évaluateurs externes. Publié dans la foulée du 50e anniversaire de la mort de Maurice Duplessis, c’est l’ouvrage contemporain de référence sur le régime duplessiste. Il a fait l’objet d’une couverture de presse impressionnante et d’une cinquantaine de comptes rendus dans des revues savantes, au Québec, au Canada et à l’international. Le colloque du 50e avait réuni une quarantaine de chercheurs à Trois-Rivières et à Québec en septembre 2009; il fut organisé par Éric Bédard et moi-même, avec la collaboration de Xavier Gélinas
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
L'histoire nationale en débat. Regards croisés sur la France et le Québec
Serge Cantin et Éric Bédard (dir.)
Paris, Riveneuve, 2010, 240 p.

http://www.riveneuve.com/ 

Issu d’un colloque qui s’est déroulé en Sorbonne en avril 2009, cet ouvrage collectif, que j’ai codirigé avec Éric Bédard, réunit une douzaine de textes dont les auteurs sont parmi les plus grands spécialistes de l’histoire nationale en France et au Québec.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Tavibois, 1951-2009. L’héritage d’Albert Tessier aux Filles de Jésus
René Hardy
Québec, Septentrion, 2010, 254 p.

http://www.septentrion.qc.ca/catalogue/livre.asp?id=3231 

Tavibois, ce nom étrange sonne encore comme une énigme en Mauricie malgré plus d'un demi siècle d'existence. Né de l'imagination d'Albert Tessier, le nom unit le T de son patronyme à AVI d'Avila Denoncourt et à BOIS de Paul Boivin, les trois amis qui se sont associés dans la fondation de ce domaine à Hérouxville, en 1951.
Ne serait-ce qu'en raison de l'attention médiatique qu'il a suscitée au fil des ans, Tavibois méritait de soulever la curiosité de l'historien. La notoriété des trois fondateurs, les marques personnelles qu'ils y ont laissées, celles des personnalités qui y ont séjourné, dont Jordi Bonet, l'aménagement original de ce site naturel, la vocation culturelle qu'Albert Tessier y a imprimée, puis l'engagement déterminé des Filles de Jésus qui en ont fait un lieu exceptionnel de ressourcement ont convaincu l'auteur de faire partager son intérêt personnel pour Tavibois.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Femmes et pouvoir : relectures de l'histoire de l’Amérique française
Catherine Ferland et Benoît Grenier (dir.)
Revue d’histoire de l’Amérique française, 63, 2-3, 2010, 203-429 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Chemins de réconciliation
Gilles Routhier
Montréal et Paris, Médiaspaul, 2010, 160 p.

 

Ce petit ouvrage veut accompagner le lecteur sur le chemin de la réconciliation, et inspirer son avancée sur cette route parfois difficile, par le biais de prières, de réflexions, de textes de l’Écriture et de méditations. L’auteur propose neuf étapes qui peuvent être parcourues au rythme de chacun : dans la même journée, en neuf jours, en neuf semaines... Chaque célébration proposée est une véritable nourriture spirituelle. Elles savent relancer le lecteur jusqu’au jour où il lui sera donné de goûter à la paix et d’éprouver la joie de la réconciliation.
Un petit guide pour se mettre en route, avancer et trouver enfin la joie de la réconciliation et de la paix.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Les cloches d’église du Québec : sujets de culture
François Mathieu
Québec, Septentrion, 2010, 212 p.

 

Les cloches d'église ont eu à toutes les époques une signification culturelle qui débordait leur stricte utilisation pour le culte. C'est en passant par l'histoire, l'identité et la création artistique qu'elles résonnent dans la culture du Québec.
Il est vrai que l'Église a fait des cloches ses messagères et qu'ainsi, dans chaque ville et village, elles rythmaient la vie des paroissiens, de leur naissance à leur mort. Mais, au-delà de leurs valeurs religieuses, des réappropriations variées ont eu lieu au fil du temps et nous montrent désormais les cloches sous des traits fascinants et méconnus. N'est-ce pas une cloche d'église qui, en 1837, en Montérégie, a appelé à la désobéissance civile, engageant une lutte historique pour la liberté, en dépit du clergé qui en avait la garde?
Prenant appui sur la campanologie européenne, cet ouvrage rappelle l'importance de plusieurs cloches québécoises et démontre le potentiel expressif et symbolique de ces biens d'église qui font partie du patrimoine matériel québécois.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Modernité et religion au Québec
Serge Cantin et Robert Mager (dir.)
Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2010, 430 p.

 

Au cours des années 1960, le Québec serait « sorti de la religion » pour entrer dans un processus de modernisation avancée. Du moins est-ce ainsi que cette période charnière de notre histoire a longtemps été racontée et célébrée. Mais, en opposant aussi nettement religion et modernité, ce récit canonique n’a-t-il pas eu tendance à simplifier l’histoire et à négliger l’évolution religieuse du Québec moderne ? Ce volume pose un autre regard sur ces développements. Des intellectuels de plusieurs horizons (philosophie, sociologie, théologie, histoire, droit et littérature) réexaminent d’abord le parcours des dernières décennies, notamment la Révolution tranquille et les relations complexes qu’elle a entretenues avec le catholicisme. Ils abordent ensuite plusieurs questions actuelles : le pluralisme religieux, les manifestations religieuses dans la culture, la référence à la laïcité, l’enseignement de la religion. Ils proposent enfin une réflexion fondamentale sur les rapports entre la modernité et la religion dans un Québec qui représente une vitrine exceptionnelle pour observer les transformations que subissent un grand nombre de sociétés à l’heure de la mondialisation.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
A Nova paróquia
Alphonse Borras et Gilles Routhier
Coimbra, Gráfica de Coimbra, 2010, 212 p.

 

La paroisse vient de très loin et elle a déjà eu plusieurs vies. On fait mine de l'oublier et l'on s'inquiète au moment où elle est ébranlée. Elle a voyagé à travers les siècles, traversé bien des cultures. Sans être caméléon, au fil des siècles et des contextes culturels, elle a su renouveler sa figure et exister sous les formes et les habits les plus divers. Cette «vieille dame» n'a probablement pas épuisé toutes ses virtualités. Elle est encore capable de nous surprendre et, bien que plus que millénaire, elle peut sans doute retrouver encore, sinon une nouvelle jeunesse, au moins une posture élégante pour habiter notre monde et notre temps. De fait, il ne faut figer la paroisse dans l'une de ses formes historiques; l'identifier à l'une de ses figures. La paroisse, n'a pas cessé d'évoluer. Aujourd'hui, elle entre dans une nouvelle étape de sa vie. Elle poursuit sa croissance et, sous nos yeux inquiets ou admiratifs, elle réalise sa mutation. C'est de cette conviction profonde que naît la sérénité qui se dégage de cet ouvrage qui tente de comprendre le devenir de la paroisse en Occident.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Langue et politique au Canada et au Québec. Une synthèse historique
Marcel Martel et Martin Pâquet
Montréal, Boréal, 2010, 340 p.

 

Les historiens Marcel Martel et Martin Pâquet présentent une ample synthèse de l’histoire du rapport entre langue et politique au Canada et au Québec. Les questions linguistiques y ont constamment fait l’objet de débats. De la Conquête à la Révolution tranquille, de la crise du Règlement 17 aux différents jugements de la Cour suprême, ces débats souvent virulents suscitent une forte mobilisation des citoyens, dans la rue, dans les médias ou devant les tribunaux, des citoyens profondément soucieux de la reconnaissance de leur langue et de leurs droits. Ces derniers obligent ainsi les États à intervenir de diverses manières : commissions d’enquête, recours aux lois et au droit, et même surveillance de l’action citoyenne par la police. Les responsables politiques veillent à canaliser une prise de parole publique souvent turbulente afin d’assurer l’ordre public et l’homogénéisation de la population sur le territoire.

C’est à une fascinante histoire de bruit et de fureur, de débats et de combats, de tensions mais aussi d’apaisements que convie
Langue et politique au Canada et au Québec. Cernant l’enjeu linguistique dans la longue durée, cet ouvrage montre avec nuance, sans parti-pris mais avec empathie, à quel point la langue se situe depuis plusieurs siècles au cœur de la vie politique du pays. Plus qu’un livre d’histoire, il offre un regard nouveau sur l’un des grands enjeux de notre époque.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Table des matières
138,8 Ko
  
Histoire de Lanaudière
Pierre Lanthier, Normand Brouillette et Jocelyn Morneau
Québec, Les Presses de l’Université Laval (coll. «Les régions du Québec»), 2009, 831 p.

 

Levé toute la semaine avant le soleil, il trimait dur jusqu’à la ­brunante. Car sa ferme composée d’une centaine d’arpents en culture, d’une vingtaine en forêt pour le chauffage d’hiver, ne lui laissait pas de répit. Grains, beurre, sucre d’érable, légumes, étoffe, flanelle, filasse, toile, chapeaux de paille, volailles, œufs, cuir, il entassait de tout dans sa charrette, le vendredi soir, pour le marché du samedi à Berthier. Il vendait beaucoup, achetait peu, mais en revanche, que de charges !
Dans la maison vivait son père, le vieil Antoine, avec Gotte son épouse. Puis ses enfants à lui, cinq garçons, quatre filles, plus un fils marié qui comptait déjà trois enfants. Dix-huit personnes s’approchaient à chaque repas de la table de hêtre longue comme une table de réfectoire. Les gros pains, les briques de lard blanc, les grands plats de pommes de terre, les terrinées de soupe et de lait caillé disparaissaient comme par enchantement. Rouet, cardes, métiers marchaient à l’année et s’usaient à vêtir tout ce monde.
Magdeleine, sa femme, l’aidait beaucoup, Dieu merci ! Son domaine à lui, c’était la ferme. Il y cultivait tout à sa façon. De son côté, Magdeleine Douaire achetait et vendait, effectuait les transactions, dirigeait toute la famille sans résistance et sans opposition. Inconsciemment, ils s’étaient ainsi divisé les charges et s’ils se consultaient toujours ne s’en tenaient pas moins à leur tâche respective.

(Léo-Paul Desrosiers,
Nord-Sud. Roman canadien, 
Montréal, Les éditions du « Devoir », 1931, p. 28-29
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Une démographie au féminin. Risques et opportunités dans le parcours de vie / A Female Demography. Risks and Chances in the Life Course
Michel Oris, Guy Brunet, V. De Luca Barrusse et Danielle Gauvreau (dir.)
Bern / Berlin / Bruxelles / Frankfurt am Main / New York / Oxford / Wien, Peter Lang, 2009
Photo de l'individu ou de l'événement
Histoire des orthophonistes et des audiologistes au Québec, 1940-2005. Pratiques cliniques, aspirations professionnelles et politiques de la santé
Julien Prud'homme
Montréal, Presses de l'Université du Québec, 2009, 165 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Nouvelles pages trifluviennes
Jean Roy et Lucia Ferretti (dir.)
Jean Roy (dir.), Sillery, Qc., Septentrion, 2009, 339 p.

Septentrion 

Que disent les recensements sur la population de Trois-Rivières au début du XXe siècle? Qu'en montre le photographe Pierre-Fortunat Pinsonnault ? Comment le premier Bureau de placement public des ouvriers a-t-il contribué à l'industrialisation qui métamorphose alors la capitale de la Mauricie ? En plus de répondre à ces questions, l'ouvrage nous plonge dans les questions d'éducation. Du sport et de l'éducation physique chez les Ursulines ! Un renouveau en 1928 à la Commission scolaire ? Reynald Rivard, pionnier trifluvien de l'éducation spécialisée au Québec ? La vie culturelle n'est pas en reste. D'Albert Tessier à Hervé Biron, le rôle des historiens et écrivains de Trois-Rivières dans la construction de sa mémoire et l'animation de son patrimoine est rappelé, ainsi que l'essor de ses salles de cinéma, son Exposition centenaire et l'action de personnages en vue comme Clément Marchand, propriétaire des éditions du Bien Public, ou J.- Antonio Thompson, infatigable promoteur de la musique classique.
Clin d'oeil par son titre aux Pages trifluviennes, parues à l'occasion du troisième centenaire de la Cité de Laviolette, Nouvelles pages trifluviennes, rassemble les résultats de recherches inédites, effectuées par une douzaine de chercheurs gravitant autour du Centre interuniversitaire d'études québécoises de l'UQTR. L'ouvrage est à lire pour mieux connaître des personnages, événements et institutions qui ont marqué Trois-Rivières depuis la fin du XIXe siècle.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Villes du Sud : dynamiques, diversités et enjeux démographiques et sociaux
Mouftaou Amadou Sani, P. Klissou, Richard Marcoux et Dominique Tabutin
Paris, Éditions des archives contemporaines, 2009, 369 p.
Le monde en développement, dans son ensemble, s'urbanise rapidement. Selon les Nations unies, la proportion de sa population vivant dans les zones urbaines qui n'était que de 27 % en 1975, est passée à 44 % en 2007 et devrait atteindre 67 % en 2050. En 2007, on comptait près d'une vingtaine de mégalopoles de plus de 10 millions d'habitants, dont 14 dans les pays en voie de développement. Ce processus d'urbanisation, dont l'intensité et le rythme certes varient d'une région à une autre, est universel, et une grande partie de la croissance démographique de la planète au cours des trente prochaines années aura lieu dans les villes et agglomérations du Sud. Cette croissance urbaine a déjà et aura de nombreuses conséquences sociales, économiques et démographiques. En effet, la ville est généralement perçue comme porteuse de changements : sociaux (éducation, emploi, statut de la femme), politiques, culturels, et démographiques (transitions de la fécondité, de la mortalité, de la famille). La croissance urbaine est également souvent considérée comme un moteur du développement économique. Par ailleurs, elle s'accompagne aussi de divers problèmes socio-économiques : emploi, logement, accès aux services sociaux de base... conduisant à de nouvelles formes de pauvreté. Les stratégies de survie des individus, des ménages et des groupes sociaux se diversifient et se complexifient dans les villes. Le réseau Dynamiques démographiques et sociétés de l'AUF a réuni à Cotonou en novembre 2005 plus d'une centaine de chercheurs lors de ses VIe Journées Scientifiques sur le thème « Villes du Sud. Dynamiques, diversités et enjeux démographiques et sociaux ». Ces Journées ont permis de faire le point sur les nouvelles dynamiques des villes du Sud, tant dans leurs aspects démographiques que sociaux et sanitaires. Le présent ouvrage présente une sélection des' textes qui ont été présentés lors de cette conférence internationale et revus ensuite par leurs auteurs. Il s'agit donc d'un ouvrage collectif qui devrait intéresser tous ceux et celles qui s'intéressent à la problématique des villes du Sud et s'interrogent sur leurs enjeux démographiques et sociaux.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Les nouveaux ministères. Diversité et articulation
Gilles Routhier et Alphonse Borras
Montréal et Paris, Médiaspaul, 2009, 176 p.

 

Aujourd'hui, beaucoup d'Églises locales appellent et envoient des laïcs en leur confiant un ministère au service de l'Évangile et au nom de l'Église. Ces «nouveaux ministères» doivent être considérés comme une chance, non pas pour «faire tourner» l'Église, mais pour lui permettre de remplir sa vocation au coeur du monde afin de le porter à son achèvement. Ce petit livre est né d'une connivence entre un théologien et un canoniste, l'un et l'autre intéressés à l'émergence des «nouveaux ministères». Il propose un ensemble de réflexions sur la pluriministérialité mise en avant par Vatican II et dont nous recueillons déjà les premiers fruits. 

Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
La nueva parroquia
Gilles Routhier et Alphonse Borras
Barcelone, Sal Terrae, 2009, 208 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Nos vérités sont-elles pertinentes ? L'œuvre de Fernand Dumont en perspective
Serge Cantin et Marjolaine Deschênes (dir.)
Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2009, 382 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Quebec, A Historical Geography
Serge Courville
Vancouver, UBC Press, 2009, 352 p.

 

In this richly documented work, Serge Courville tells the geographical history of Quebec, from the appearance of the first human groups through to the present day. This detailed and erudite book maps the major stages of Quebec’s collective development, providing a geographical record of the many social relationships that over time created a sense of place. Landscape, Courville shows, is the keeper of memory, the record of successive changes, and a witness to the genesis of the new. Places that were once agricultural, then left to waste and ruin, are today revivified by tourism. Areas that now house office buildings were long ago open playgrounds where children ruled. Drawing on vast research, Courville shows how, in spite of the turbulence Quebec often endures – or perhaps because of it – the land itself may be seen as an important participant in the history of its peoples.

Quebec: A Historical Geography was originally published by Les Presses de l’Université Laval as Le Québec: Genèses et mutations du territoire.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
A Historical Sociology of Childhood. Developmental Thinking, Categorization and Graphic Visualization
André Turmel
Cambridge, Royaume-Uni, Cambridge University Press, 2008, 376 p.

 

What constitutes a 'normal' child? Throughout the nineteenth century public health and paediatrics played a leading role in the image and conception of children. By the twentieth century psychology had moved to the forefront, transforming our thinking and understanding. André Turmel investigates these transformations both from the perspective of the scientific observation of children (public hygiene, paediatrics, psychology and education) and from a public policy standpoint (child welfare, health policy, education and compulsory schooling). Using detailed historical accounts from Britain, the USA and France, Turmel studies how historical sequential development and statistical reasoning have led to a concept of what constitutes a 'normal' child and resulted in a form of standardization by which we monitor children. He shows how western society has become a child-centred culture and asks whether we continue to base parenting and teaching on a view of children that is no longer appropriate.

• An original contribution to the sociology of childhood which takes a historical approach rather than the usual focus on socialisation • Shows how a cultural historical process has moulded our contemporary understanding of children • Engages with Darwin, Piaget and other historical figures of developmental thinking
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
78,0 Ko
  
La Mauricie; histoire en bref
René Hardy et Normand Séguin
Les Presses de l’Université Laval, 2008, 196 p.

 

La Mauricie est l’une des plus anciennes régions historiques du Québec. Découpée de part et d’autre du Saint-Laurent, elle apparaît très tôt comme unité administrative de la Nouvelle-France. À sa manière, cette région du milieu du fleuve, entre Québec et ­Montréal, témoigne de toutes les étapes qui ont marqué la formation et la transformation de la société québécoise depuis quatre siècles.
Née de la rencontre du Saint-Maurice et du Saint-­Laurent, la Mauricie s’est développée d’abord sur les rives du fleuve avant de se déployer vers l’intérieur des terres au XIX
e siècle, en prenant appui sur la combi­naison de l’agriculture et de l’exploitation forestière. Au début du XXe siècle, elle a pu miser sur son énergie hydraulique et ses ressources forestières pour accueillir de grandes entreprises industrielles qui l’ont transformée en région urbaine.
Ce livre est une invitation à découvrir les modalités et les principales dimensions de son devenir historique : ses enjeux, ses adaptations, ses rythmes, ses couleurs particulières.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Dichosa catequesis ! Tú incomodas a familias y parroquias
Gilles Routhier
Madrid, Editorial CCS, 2008, 120 p.

 

Traditionnellement, paroisses et familles étaient les institutions sur lesquelles on comptait pour transmettre la foi. Toutes deux ont été affectées par la crise de la culture qui a ébranlé nos sociétés depuis le milieu du XXe siècle. Même si aujourd'hui on ne peut pas penser la catéchèse seulement à partir de ces deux institutions du transmettre, il importe d'approfondir la contribution des familles et des paroisses à la formation chrétienne. Renonçant à réfléchir à partir de la famille idéale ou de la paroisse de nos rêves, il s'agit d'examiner de façon réaliste les limites de leurs apports, mais aussi les possibilités qu'elles offrent. Au-delà de ce constat et renversant la perspective, il est instructif d'observer ce que deviennent ces deux institutions lorsqu'elles se laissent travailler de l'intérieur par l'activité catéchétique. 

Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Penser l’avenir de l’Église
Gilles Routhier
Montréal, Fides, 2008, 162 p.

 

«Penser l'avenir de l'Église, c'est naturellement réfléchir au défi de la transmission, défi qui n'est pas propre à l'Église, mais qui concerne toutes les institutions des sociétés occidentales: famille, école, médias. Mais au fait, s'agit-il seulement d'un problème de transmission, comme on le dit souvent? Ne faut-il pas aussi penser comment une nouvelle génération peut ressaisir, à partir de sa culture, la tradition chrétienne, la faire sienne jusqu'à ce qu'elle devienne son bien propre? Alors, on sort d'une logique de reproduction ou de perpétuation du passé. Transmission se conjugue avec réception et, alors, se pose un nouveau défi, celui d'accompagner une nouvelle génération dans sa réception du christianisme jusqu'à ce qu'elle puisse le reformuler dans son propre langage.» 

Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Benedetto catechismo! Famiglie e parrocchie tra disagio e speranza
Gilles Routhier
Turin, Elledici, 2008, 96 p.

 

Photo de l'individu ou de l'événement
Yves Congar
Gilles Routhier et J. Famerée
Paris, Cerf (coll. «Initiations aux théologiens»), 2008, 320 p.

 

« On pourrait appliquer au théologien Yves Congar ce qu'un jour le philosophe Étienne Gilson avait dit du père Chenu : "Un Père Congar, il y en a un par siècle !" La figure de celui-ci est en effet fascinante et impressionnante à plus d'un titre. 

Voici une vie qui coïncide avec le XXe siècle et ses grandes tragédies. Voici une théologie qui s'élabore en dialogue avec la vie de l'Église catholique, des autres Églises chrétiennes et du monde. On pourrait même dire que le destin de ce théologien se confond avec celui de l'Église au XXe, siècle. N'a-t-il pas en effet accompagné théologiquement les grands renouveaux ecclésiaux qui devaient aboutir au concile Vatican II et être assumés par celui-ci ? Bien plus, ne les a-t-il pas souvent devancés et préparés ? 

On pense ici tout spécialement à l'œcuménisme, à l'ecclésiologie et à la théologie du laïcat. Le père Congar le reconnaîtra lui-même : "J'ai été comblé. Les grandes causes que j'avais essayé de servir ont abouti au Concile : renouveau de l'ecclésiologie, Tradition, réformisme, œcuménisme, laïcat, mission, ministères... Sans compter la prière liturgique et la fonction doxologique de la confession de foi qu'on y célèbre : des valeurs auxquelles je crois plus que jamais." » 

Dans ce livre, Joseph Famerée et Gilles Routhier présentent d'abord la biographie intellectuelle de Congar, puis son œuvre théologique et toutes les grandes thématiques qui structurent sa réflexion. Après ce parcours biographique et thématique, une troisième partie offre deux itinéraires (chronologique et thématique) pour s'orienter dans la géographie, vaste et variée, de l'œuvre écrite. Dans un quatrième temps, le très grand héritage légué par Congar est éprouvé à l'aune du présent et de l'avenir. Rien ne valant la lecture de l'auteur lui-même, une importante sélection des textes les plus significatifs de Congar est proposée dans la cinquième partie. Enfin, les auteurs proposent les éléments d'une bibliographie essentielle (les écrits congariens et des études qui leur ont été consacrées.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Légiférer en matière linguistique
Marcel Martel et Martin Pâquet
Québec, Presses de l'Université Laval (coll. «Culture française d'Amérique, CÉFAN»), 2008, 446 p.

 

Enjeu des luttes politiques contemporaines, la langue renvoie aux représentations mêmes de la communauté : celles du bien ­commun comme mémoire, acquis et projet légitimes – les politiques de l’identité –, celles des divisions du social dans tous leurs embranchements – les politiques de la reconnaissance. Devenant des problèmes politiques, l’usage et la reconnaissance des langues nécessitent l’implantation de règles et de normes. Dès lors, l’État active l’une de ses compétences premières, celle de légiférer. Geste du souverain et pratique de gouvernement, l’acte de légiférer implique les agents de l’État et les membres de la ­Société civile. L’acte de légiférer se déroule aussi en trois temps, soit ceux de la délimitation du lieu politique, de la mobilisation d’un savoir et de l’énonciation du droit.

Pour qui légifère-t-on en matière linguistique ? Comment ­légifère-t-on ? Pourquoi ? Au nom de quels principes ? Ces questions sont au cœur du présent ouvrage. Dans une perspective inter­disciplinaire, les contributions de ce recueil lèvent le voile sur divers facteurs qui ont transformé la langue en un problème politique requérant l’intervention de l’État au Canada, au Québec et dans les autres provinces canadiennes.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Québec, Champlain, le monde
Michel De Waele et Martin Pâquet
Québec, Presses de l'Université Laval (coll. «Culture française d'Amérique, CÉFAN»), 2008, 286 p.

 

1613. Samuel de Champlain décrit ses ­voyages sur les côtes de l’Amérique du Nord et le long du «?grand fleuve Saint Laurent?». Dès l’amorce de son œuvre, il dévoile aux lecteurs les raisons qui, selon lui, ont poussé les Européens à se lancer à l’assaut des océans?: les opérations commerciales soulageant le peuple et profitant aux États et la concurrence entre de nombreux princes qui auraient lancé des expéditions pour trouver un chemin plus facile afin de trafiquer avec les Orientaux. La fondation de Québec s’inscrit ainsi dans une logique qui dépasse la simple vallée du Saint-Laurent. Fidèle à ce constat, ce recueil que  proposent les membres du personnel enseignant du Département d’histoire de l’Université Laval veut placer la création de la ville dans un contexte planétaire. Les auteurs y exposent d’abord la situation du monde à l’époque de Champlain puis montrent comment Québec s’est développée en lien avec le reste de la planète.

Avec des textes de Réginald Auger, Allison Bain, Carl Déry, Michel De Waele, Claire Dolan, Paul-André Dubois, Donald Fyson, Muriel Gomez-Perez, Lucille Guilbert, Alain Laberge, Marie Lapointe, Shenwen Li, Jacques Mathieu, Jocelyne Mathieu, Marcel Moussette, Martin Pâquet, Didier Prioul et Marc Vallières.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Flagrants délits sur les Champs-Élysées, les dossiers Federici (1777-1791)
Laurent Turcot et Arlette Farge (éd.)
Paris, Gallimard (coll. «Mercure de France»), 2008, 402 p.

 

 

En 1777, quand la promenade des Champs-Elysées devient un lieu public et que «tout Paris y est», le comte d’Angiviller, directeur des Bâtiments du Roi, décide de la doter d’un gardien, fort d’une petite troupe de quatre soldats. Il les choisit parmi des militaires sûrs, les troupes suisses, et nomme à leur tête Ferdinand de Federici, originaire des Grisons, homme dévoué, zélé, d’extraction modeste, qui va faire de cette promenade sa «chose». Chaque semaine, Federici écrit un «rapport», décrivant ses actions de police et son lien de plus en plus affectif à cet endroit entre ville et campagne, fréquenté par les aristocrates comme par les pauvres hères, lieu des jeux, des loisirs, des promenades et des parades, espace de la séduction, de la convoitise, du voyeurisme, mais aussi de l’émeute et de la violence. Les querelles, les duels à l’épée ou au pistolet, les batailles collectives, les jeux de barres interdits, les chapardages, les émeutes d’étudiants, les ventes à la sauvette, les attroupements autour des carrosses, les dragues de prostituées et les «agissements des pédérastes», sont le pain quotidien de la garde des Champs-Elysées. Federici et ses hommes sont les rois du flagrant délit : ils surprennent la vie de Paris sur le vif, la ville la plus populaire comme la plus mondaine. À chaque rapport, de son écriture vive, colorée, réaliste, Federici croque des scènes qui ressemblent à des esquisses de peintre, aux zébrures de la vie quotidienne du XVIIIe siècle, nous donnant des informations à la fois banales et captivantes.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Les cégeps : une grande aventure collective québécoise
Thérèse Hamel, Lucie Héon et Denis Savard (dir.)
2e édition, Québec, Presses de l’Université Laval, 2008, 562 p.

 

À l’occasion du 40e anniversaire de la création des premiers cégeps,  l’Association des cadres des collèges du Québec a voulu mettre à la disposition des personnes intéressées par le réseau collégial un ouvrage de référence sur ce modèle original d’institution d’enseignement supérieur que sont les cégeps, un fleuron pour le Québec !

Les cégeps : une grande aventure collective québécoise souhaite donc faire ressortir le caractère distinctif et porteur d’avenir de cette institution. Le tout, en relatant les débuts de l’aventure des cégeps, en jetant un regard sur leur constante évolution, en mettant l’accent sur quelques-unes de leurs multiples formes de rayonnement, et en laissant notamment la parole à des gestionnaires qui ont été, ou qui sont toujours, de fiers bâtisseurs de ces maisons d’enseignement typiquement québécoises.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
D’une exception à l’autre. La fécondité des Québécoises, 1870-1970
Danielle Gauvreau, Peter Gossage et Diane Gervais
Montréal, Les Éditions du Boréal, 2007, 346 p.
Ce livre constitue l’aboutissement de dix années de recherches menées avec Peter Gossage (histoire sociale) et Diane Gervais (ethnologue) sur la question de la transition de la fécondité au Québec. S’appuyant à la fois sur des approches quantitatives et qualitatives, l’ouvrage propose une nouvelle périodisation du déclin de la fécondité au Québec jusqu’en 1970, démontre la diversité des expériences à cet égard, même parmi les catholiques francophones, et jette la lumière sur la décennie des années 1960, qui fut le témoin d’une évolution aussi spectaculaire que définitive. Je fus la coordonnatrice de ce projet et la responsable de deux subventions obtenues auprès du CRSHC pour le réaliser.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Cette catéchèse qui bouscule familles et communautés chrétiennes
Gilles Routhier, Alain Gignac, Anne Fortin et Daniel Cadrin
Montréal, Fides et Médiaspaul, 2007, 110 p.

 

Le présent ouvrage regroupe les principales interventions du colloque sur la formation à la vie chrétienne qui s’est tenu à Québec au mois d’août 2007. Plus de 600 intervenants du monde de la catéchèse s’y sont rassemblés pour créer un espace de réflexion et de partage sur les grands enjeux de la catéchèse. Un événement qui a permis de faire le point sur les relations qui s’établissent entre les familles et les communautés chrétiennes en catéchèse.

Tenant compte des enjeux liés aux pratiques et aux préoccupations pastorales actuelles, les auteurs des conférences mettent ici en perspective l’espace relationnel qui se crée par l’acte catéchétique. Ce faisant, ils interpellent une Église qui accepte de se mettre à l’écoute de la Parole. Ils mettent en relief la rencontre de Jésus Christ vécue comme un chemin d’humanisation.

Pour toute personne engagée dans la catéchèse ou intéressée par l’avenir de celle-ci, voici de la matière pour la réflexion et un puissant stimulant pour l’action.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Sociétés africaines en mutation : entre individualisme et communautarisme / Mutating African Societies: Between Individualism and Communitarism
Anne E. Calvès et Richard Marcoux (dir.)
Numéro thématique de Sociologie et sociétés, 39, 2, automne 2007 : 5-272
Photo de l'individu ou de l'événement
Il Concilio Vaticano II. Recezione ed ermeneutica
Gilles Routhier
Milan, Vita e pensiero, 2007, 402 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Quand devient-on vieille? Femmes, âge et travail au Québec, 1940-1980
Aline Charles
Québec, Les Presses de l’Université Laval (coll. «Culture et société»), 2007, 414 p.

 

Vieillissement démographique, féminisation de la vieillesse et allongement de la retraite soulèvent maints débats, maintes inquiétudes, mais sont rarement situés dans une perspective historique. C’est donc d’histoire de la vieillesse, des femmes et du travail que traite cet ouvrage à partir de quelques questions apparemment simples. Quand devient-on « vieille » ou simplement un peu « âgée » dans le Québec de la deuxième moitié du XXe siècle ? Selon quels critères ? Comment le modèle de la retraite s’étend-il aux femmes étant donné la complexité de leurs rapports avec le marché du travail ? Le monde des hôpitaux de 1940 à 1980 – l’Hôtel-Dieu de Montréal et l’Hôpital Sainte-Justine en particulier – compose la trame de fond choisie pour répondre à ces questions. Trois groupes de femmes s’y côtoient et trois formes d’activités s’y entremêlent : les salariées qui occupent un emploi, les religieuses qui exercent leur vocation, les bénévoles qui offrent leur temps. L’analyse de milliers de trajectoires féminines et de nombreux documents institutionnels révèle alors la rapidité avec laquelle s’impose une nouvelle définition de la vieillesse. Masculine à l’origine et liée au marché de l’emploi, la retraite à 65 ans se répand comme une traînée de poudre dans cet univers pourtant si féminin, si réputé pour sa jeunesse, si dépendant du travail rémunéré des unes (employées) et du travail gratuit des autres (religieuses, bénévoles). Pareille évolution signale la force autant que la sensibilité aux contextes historiques de cette équation vieillesse-retraite qui prédomine encore aujourd’hui tout en étant déjà remise en question.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Le promeneur à Paris au XVIIIe siècle
Laurent Turcot
Paris, Gallimard (coll. «Le promeneur»), 2007, 440 p.

 

Parce qu'on la croit inscrite dans la ville et qu'elle semble apparaître comme une conséquence évidente de ses tracés mêmes (trottoirs, jardins, passages protégés, etc.), la promenade est aujourd'hui conçue comme une pratique ordinaire, normale et convenue. Le promeneur arpente le pavé de Paris. Il trouve plaisir et santé à user ses semelles sur ces dalles qui, dit-on, ne sont faites que pour marcher.
Pourtant, se promener dans la ville est un comportement historiquement construit, la cité ne s'est pas toujours offerte au flâneur. Il importe de comprendre comment, chez l'être urbain, ce sentiment a pu se constituer et comment la ville a permis de maintenir cette habitude par des promenades publiques et des espaces protégés pour le piéton. Se dessine alors une habitude qui encourage l'individu à déambuler, à se mettre en marche, parfois en scène, à entrer dans le grand bal des sociabilités parisiennes. Une identité se construit, avec ses comportements, ses manières d'être, ses regards et sa gestuelle. Le promeneur s'avance, il prend place dans le Paris du XVIIIe siècle, précédant la figure emblématique du siècle suivant, chère à Walter Benjamin : il devient une figure qui définit la capitale française à l'époque moderne.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Magistrates, Police and People : Everyday Criminal Justice in Quebec and Lower Canada, 1764-1837
Donald Fyson
Ontario, Osgoode Society, University of Toronto Press, 2006, 467 p.

University of Toronto press 

The role and function of criminal justice in a conquered colony is always problematic, and the case of Quebec is no exception. Many historians have suggested that, between the Conquest and the Rebellions (1760s-1830s), Quebec's 'Canadien' inhabitants both boycotted and were excluded from the British criminal justice system. Magistrates, Police, and People challenges this simplistic view of the relationship between criminal law and Quebec society, offering instead a fresh view of a complex accord.
Based on extensive research in judicial and official sources, Donald Fyson offers the first comprehensive study of the everyday workings of criminal justice in Quebec and Lower Canada. Focussing on the justices of the peace and their police, Fyson examines both the criminal justice system itself, and the system in operation as experienced by those who participated in it. Fyson contends that, although the system was fundamentally biased, its flexibility provided a source of power for ordinary citizens. At the same time, everyday criminal justice offered the colonial state and colonial elites a powerful, though often faulty, means of imposing their will on Quebec society. This fascinating and controversial study will challenge many received historical interpretations, providing new insight into the criminal justice system of early Quebec.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Les Sulpiciens de Montréal : une histoire de pouvoir et de discrétion, 1657-2007
Dominique Deslandres, John A. Dickinson et Ollivier Hubert (dir.)
Montréal, Fides, 2007, 672 p.

 

En août 1657, quatre sulpiciens venus de Paris s'installent à Ville- Marie, au Canada. Ainsi commence, il y a 350 ans, l'aventure de Saint-Sulpice de Montréal. Éducation, charité publique, direction des âmes, organisation des paroisses, missionnaires et seigneurs de l'île, mécènes culturels : les Sulpiciens, hommes d'action et de goût, oeuvrent sur tous les fronts et sont étroitement associés à l'histoire de Montréal. Mais ils opèrent dans l'humilité et la discrétion propres à leur vocation religieuse. Aussi leur histoire restait-elle à écrire. C'est maintenant chose faite grâce aux travaux des historiens laïques ici réunis. Ceux-ci ont eu librement accès à des archives qui comptent parmi les plus anciennes au Canada. L'ouvrage fort documenté et richement illustré qui en résulte n'est pas seulement une référence. Il est aussi une invitation à entreprendre un périple dans une histoire méconnue, non exempte de soubresauts. C'est que tout en vivant leur sacerdoce sous le regard de Dieu, les Sulpiciens de Montréal entendaient aussi - entendent toujours - vivre ici-bas, parmi les hommes.

Professeurs au département d'histoire de l'Université de Montréal, Dominique Deslandres, John A. Dickinson et Ollivier Hubert ont dirigé cet ouvrage qui met à contribution les travaux d'une quinzaine d'historiens. L'iconographie a été confiée à Jacques Des Rochers, conservateur de l'art canadien au Musée des beaux-arts de Montréal.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Seigneurs campagnards de la Nouvelle France. Présence seigneuriale et sociabilité dans la vallée du Saint-Laurent à l’époque préindustrielle
Benoît Grenier
Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2007, 412 p.

 

Dans la vallée du Saint-Laurent (Québec), les seigneurs résidants constituaient une minorité parmi les propriétaires de fiefs. Or, la décision de rester sur ses terres représente une implication concrète et entraîne une sociabilité spécifique dans ces communautés rurales. Pour les habitants, la présence de la famille seigneuriale entraînait un rapport d’altérité intrinsèque aux fondements du système seigneurial, marqué par l’inégalité sociale.

Avec une préface d’Annie Antoine.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
La liturgie en quête de sa musique
P. Cadrin et Gilles Routhier (dir.)
Montréal, Médiaspaul, 2007, 168 p.

 

Les chants et la musique liturgiques soutiennent la prière et mettent la personne qui écoute en présence de Dieu. Un colloque, organisé conjointement par la Faculté de théologie et la Faculté de musique de l’Université Laval a été l’occasion de faire le point sur la situation actuelle de la musique liturgique dans les églises du Québec. On voulait ainsi souligner le centenaire de la publication par le pape Pie X de la lettre apostolique Tra le sollecitudini, et le quarantième anniversaire de la Constitution sur la liturgie Sacrosanctum Concilium de Vatican II. Ce colloque a permis le recul historique nécessaire pour comprendre l’évolution des débats ainsi que les enjeux actuels touchant la liturgie et sa musique.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Histoire d'un rêve brisé? Les Canadiens français aux États-Unis
Yves Roby
Québec, Septentrion, 2007, 148 p.

 

Au début du XXe siècle, près de la moitié de la population d'origine canadienne-française vivait à l'extérieur du Québec, en Nouvelle-Angleterre pour la plupart. Cette saignée démographique aurait pu contribuer à l'établissement d'une société francophone vigoureuse et dynamique aux États-Unis. Mais, au milieu des années 1970, le dominicain Thomas-Marie Landry signera l'acte de décès de ce rêve pieux tandis que les élites franco-américaines considéreront cette tentative comme un échec.

Toutefois, pour ceux qui ont choisi de s'installer aux États-Unis d'abord et avant tout pour améliorer leur sort et celui de leurs enfants, l'anglicisation et l'assimilation apparaissent non comme un échec, mais comme une réussite. Ils voient dans leur histoire une heureuse évolution qui a fait d'eux des Américains d'origine canadienne-française. Deux lectures différentes d'un même passé.Yves Roby dresse le portrait de l'épopée des Canadiens français en Nouvelle-Angleterre et explique ce qu'il est advenu de leurs projets et de leurs rêves. Il nous donne matière à réflexion sur l'histoire du Canada français, sur l'évolution de la Franco-Américanie et sur l'avenir des francophonies américaines.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
La Chiesa dopo il Concilio
Gilles Routhier
Bose, Qiqajon, 2007
Photo de l'individu ou de l'événement
Fous, prodigues et ivrognes : familles et déviance à Montréal au 19e siècle
Thierry Nootens
Montréal et Kingston, McGill-Queen’s University Press, 2007, 308 p.

 

Vivre avec un individu alcoolique, dérangé dans son esprit ou dépensier à l’excès pouvait s’avérer désastreux pour les familles montréalaises forcées de s’adapter aux exigences et aux risques du capitalisme industriel. Craignant de perdre leur statut social et leur respectabilité, plusieurs d’entre elles ont requis l’interdiction judiciaire d’un de leurs membres, en vue de lui retirer sa capacité civile. L’enfermement des personnes jugées anormales connut aussi un succès grandissant au fil du dix-neuvième siècle.
À travers l’analyse de près de 500 procédures d’interdiction engagées entre 1820 et 1895, Fous, prodigues et ivrognes examine les interactions entre les acteurs impliqués dans la régulation de la déviance : familles, système judiciaire, institutions asilaires et médecins. Tournant le dos à l’approche institutionnelle classique, Thierry Nootens considère la famille – et non l’État, la profession médicale ou l’asile – comme le lieu principal de définition et de régulation des diverses formes de déviance.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Précis de théologie pratique
Gilles Routhier et M. Viau (dir.)
Bruxelles, Paris et Ottawa, Lumen Vitae, Éd. de l’Atelier, Novalis, 2006, 896 p.

 

La théologie pratique est un domaine en pleine expansion actuellement, mais elle reste encore largement méconnue dans ses composantes essentielles. Elle prend comme objet les pratiques individuelles et collectives des croyants, voire toute pratique qu'elle interprète à partir de la référence chrétienne. L'exposé que propose ce Précis a l'ambition de présenter le meilleur de la réflexion théologique actuelle sur les principales pratiques du groupe chrétien. Ni dictionnaire, ni monographie, il se veut d'abord et avant tout un outil, longtemps attendu, et un ouvrage de référence destiné en premier à un public d'étudiants en théologie et en sciences religieuses. Il peut se révéler aussi fort utile pour tous ceux et celles qui cherchent une introduction à ce vaste et complexe domaine qu'est devenue aujourd'hui la théologie pratique. 

Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Évêques, théologiens et médias : acteurs canadiens à la deuxième période du concile, Québec
Gilles Routhier
Québec, Faculté de théologie et de sciences religieuses (coll. «Cahiers de recherche sur Vatican II», 4), 2006, 113 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Nouveaux apprentissages pour l’Église. Mélanges en l’honneur de Hervé Legrand, o.p.
Gilles Routhier et L. Villemin (dir.)
Paris, Cerf, 2006, 545 p.

 

Les mots du cardinal Martini dans la préface de cet ouvrage en disent le coeur: « Dans mon travail de pasteur d'une Église locale, ici à Milan, j'ai pu constater combien sont importants pour le futur du catholicisme les thèmes que le père Legrand a portés à l'attention du monde ecclésial, grâce à ses études et à ses recherches: ses efforts pour une compréhension plus riche et plus profonde de la structure de communion de l'Église; une présentation plus solide de la collégialité et de la synodalité; une revalorisation de la célébration eucharistique dominicale comme lieu primordial et épiphanique de la nature de l'Église locale, comme lieu duquel on peut faire ressortir les liens et les relations utiles à la construction du tissu local du christianisme, son identité sociale; la nécessité de reprendre à frais nouveaux la question ministérielle à partir du presbytérat et du diaconat permanent afin de découvrir les formes de ministère dont un évêque peut avoir besoin aujourd'hui pour être secondé dans son exercice du gouvernement et dans sa sollicitude pastorale envers son diocèse. »

L'hommage à Hervé Legrand, ecclésiologue et oeucuméniste, dominicain et professeur émérite à l'Institut catholique de Paris, est l'occasion pour quelque vingt-cinq théologiens, acteurs et observateurs de l'Église, de scruter le « futur du catholicisme » et de discerner les nouveaux apprentissages qui y sont à l'oeuvre. Le résultat en est un vrai panorama international et oeucuménique des questions et des défis auxquels l'institution de l'Église et sa théologie sont aujourd'hui affrontées. les contributions des théologiens, canonistes, sociologues et pasteurs y font envisager les possibles qui s'ouvrent pour la vie ecclésiale.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Revue d’histoire de l’Amérique française
Stéphane Castonguay (dir.)
numéro thématique « Les rapports sociaux à la nature : l’histoire environnementale de l’Amérique française », 60, 1-2, 2006 : 5-203
Photo de l'individu ou de l'événement
Globe. Revue internationale d’études québécoises
Stéphane Castonguay
Numéro thématique « Penser l’histoire environnementale du Québec. Société, territoire et écologie », 9, 1, 2006 : 10-255
En dirigeant la publication de deux numéros thématiques de revues savantes, nous estimons avoir jeté les bases de l’histoire environnementale au Québec, tout en rejoignant un public savant diversifié. En effet, ces deux numéros thématiques regroupaient des chercheurs de différentes disciplines (outre l’histoire, citons l’anthropologie, la géographie, les sciences politiques, les études nordiques, les études amérindiennes, les études urbaines).
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Faire et fuir la ville. Espaces publics de culture et de loisirs à Montréal et Toronto, XIXe et XXe siècles
Michèle Dagenais
Sainte-Foy, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2006, 260 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Église du Québec, Église de France. Cent ans d’histoire
Gilles Routhier et A. Maugey
Montréal, Novalis, 2006
Eglise du Québec, Eglise de France présente une revue de l'histoire de ces deux Eglises au cours du dernier siècle, leur évolution respective et leur situation présente. Dès le début du XXe siècle, s'appuyant sur une longue histoire d'anticatholicisme datant de la Révolution, le gouvernement français a cherché à réduire la présence et le pouvoir de l'Eglise. Le Québec, quant à lui, connaîtra des évolutions qui conduiront à la Révolution tranquille, modifiant la place occupée par l'Eglise catholique dans la société. Les auteurs abordent aussi la question du rôle des intellectuels, l'impact du deuxième conflit mondial et, bien sûr, celui du concile Vatican II avec les difficiles apprentissages, les crises et le renouveau qu'ils ont engendrés.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
The Churches and Social Order in Nineteenth-and Twentieth-Century Canada
Michaël Gauvreau et Ollivier Hubert (dir.)
Montréal/Kingston, McGill/Queen’s University Press, 2006, 316 p.

 

Changing social and cultural strategies pursued by Protestant and Catholic religious institutions have shaped the social order in Quebec and English Canada. Through a sustained comparison of Protestantism and Catholicism, this volume explores the transition from pre-industrial to industrial society and challenges conventional chronologies of religious change.
By examinng education, charity, community discipline, the relationship between clergy and congregations, and working-class religion, the contributors shift the field of religious history into the realm of the socio-cultural. This novel perspective reveals that the Christian churches remained dynamic and popular in English and French Canada, as well as among immigrants, well into the twentieth century.
Contributors include Brigitte Caulier (Laval), Nancy Christie (Trent), Kenneth Draper (Alliance University College, Calgary), Jean-Marie Fecteau (Québec à Montréal), Michael Gauvreau (McMaster), Ollivier Hubert (Montréal), Christine Hudon (Sherbrooke), Hannah Lane (New Brunswick), Roberto Perin (York), Gilles Routhier (Laval), and Eric Vaillancourt (Québec à Montréal).
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Vatican II - Herméneutique et réception
Gilles Routhier
Montréal, Fides (coll. «Héritage et projet»), 2006, 460 p.

 

Le concile Vatican II a été l'objet de grandes attentes de la part des catholiques du monde entier. Quarante ans après la fin de celui-ci, voilà que les résultats escomptés par l'aggiornamento historique ne sont pas au rendez-vous. Rien du concile ne semble avoir freiné le déclin de la pratique, de la vie religieuse ou du recrutement presbytéral. Si bien, que certains désirent de nouvelles orientations, alors que d'autres souhaitent l'abandon d'orientations prises au concile. Nous sommes à l'heure du deuxième choix, selon Gilles Routhier.

Dans cet ouvrage, rigoureux et documenté, l'auteur entend démontrer ce qui reste à réceptionner du concile ainsi que la manière dont celui-ci a déjà transformé la vie de l'Église dans les quarante dernières années. Gilles Routhier aborde entre autre des questions que le concile a laissé ouvertes tel l'unité et la diversité au sein de l'Église, ainsi que l'expérience de l'Église vécue comme peuple de Dieu. La première partie de l'ouvrage trace un bilan du parcours de l'Église et en tire des leçons. La seconde partie propose des champs de recherche pour une nouvelle génération qui souhaite découvrir cette «boussole fiable» qu'est Vatican II.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Faute et réparation au Canada et au Québec contemporains. Études historiques
Martin Pâquet
Québec, Nota Bene (coll. «Société
»), 2006, 321 p.

 

Au Canada, au Québec et ailleurs en Occident, jamais le passé ne fut aussi présent que maintenant dans les affaires politiques de la Cité. Nombre d'acteurs politiques font référence au passé, notamment en faisant appel aux ressources de la discipline historique, pour identifier des fautes commises envers les membres de leurs groupes et pour justifier ensuite leurs revendications en matière de réparations. Qu'entend-on par faute historique au Canada et au Québec contemporains ? Quelles réparations peut-on ou doit-on apporter ? Dans les contextes politiques, médiatiques et judiciaires, quels usages fait-on du passé ? Telles sont les questions auxquelles les études de ce recueil veulent répondre en analysant les diverses stratégies politiques, les polémiques médiatiques et la judiciarisation du passé mises en oeuvre en matière de commémoration, de reconnaissance et de réparation. 

Avec des textes de : Amélie Bolduc, Joceline Chabot, Hélène Charron, Julie Desmarais, Patricia-Anne De Vriendt, Richard Godin, Marie LeBel, Martin Pâquet, Mathieu Pontbriand et Stéphane Savard.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Patrimoine scolaire : sa sauvegarde et sa valorisation
Anik Meunier (dir.)
Québec, Éditions Multimondes (coll. «Histoire, patrimoine et généalogie»), 2006, 172 p.

 

S’il est vrai que le Québec a déployé au cours des dernières années certains efforts pour préserver son patrimoine militaire, politique, économique, naturel et religieux, il n’en demeure pas moins qu’il n’a toujours pas vraiment pris conscience de l’importance de préserver son patrimoine scolaire.
Démolitions et reconversions ne semblent pas soulever de questions, comme si ce patrimoine n’avait pas la valeur symbolique d’une église ou d’une industrie.
Un colloque intitulé Le patrimoine scolaire : un patrimoine à sauvegarder ? a été organisé conjointement par le Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ) de l’Université Laval, dirigé par Brigitte Caulier, et le Groupe de recherche sur l’éducation et les musées (GREM) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), dirigé par Michel Allard. Ce colloque a réuni des chercheurs universitaires et des intervenants du monde de l’éducation préoccupés par cette question dans le but de consolider les synergies entre les différents responsables et acteurs et de planifier des interventions concertées. Car, si les questions entourant les diverses dimensions du patrimoine scolaire semblent, pour certains, cruciales et actuelles, il n’en demeure pas moins que, pour d’autres, elles sont négligées, voire ignorées.
Le caractère pressant des questions entourant les propos tenus au sujet du patrimoine scolaire nous ont incités à présenter un ouvrage qui, nous le souhaitons, témoignera de la réflexion amorcée et des débats engagés.
Le patrimoine scolaire : sa sauvegarde et sa valorisation renvoie directement aux divers points de vue. Les auteurs s’interrogent sur la pertinence de conserver et de sauvegarder les documents et autres témoins culturels de l’école et proposent des formes et modalités de leur mise en valeur.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Ursulines de Trois-Rivières : collège classique et collégiennes
Lucia Ferretti, Louise-Hélène Albert et Valéry Colas
Québec, Éditions Anne Sigier, 2006, 134 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Marie-Catherine Peuvret (1667-1739). Veuve et seigneuresse en Nouvelle-France
Benoît Grenier
Québec, Septentrion, 2005, 260 p.

 

Photo de l'individu ou de l'événement
Itinéraires de croyance de jeunes au Québec
Gilles Routhier
Québec, Éditions Anne Sigier, 2005, 176 p.

 

Photo de l'individu ou de l'événement
Tracer les marges de la Cité. Étranger, Immigrant et État au Québec, 1627-1981
Martin Pâquet
Montréal, Boréal, 2005, 317 p.

 

L’historien Martin Pâquet étudie ici les catégories de l’« Étranger » et de l’« Immigrant » comme elles ont évolué au Québec depuis l’Acte de fondation de la Compagnie des Cent-Associés en 1627, premier acte législatif dans la colonie française qui régit l’appartenance politique, jusqu’à la création du ministère des Communautés culturelles et de l’Immigration, en 1981, à un moment majeur de la reconfiguration de l’ordre symbolique canadien, celui du rapatriement de la Constitution. Il cherche ainsi à cerner les contours de la formation de l’État pendant quatre siècles, au fur et à mesure qu’il passait d’une colonie royale à une province à l’intérieur d’un régime fédéral. Au cours de cette longue période, trois types de catégories se détachent successivement : celles gravitant autour de l’absence de l’allégeance, ce lien mystique avec le souverain – ces étrangers, aubains, aliens ou denizens –, celles fondées sur la « nature » empirique, sur l’origine des individus – ces émigrés, immigrés ou immigrants appartenant à plusieurs ethnies –, celles élaborées sur le modèle de l’homo oeconomicus doté de droits et d’attributs évaluables et quantifiables, soit ici la capacité de s’exprimer dans la langue majoritaire de communication, le potentiel d’investissement et la qualification professionnelle – ces immigrants et ces ressortissants étrangers. Les transformations de ces catégories témoignent des mutations de l’appareil politique sur le territoire québécois. Elles attestent les profondes mutations de la pensée de l’État, partant d’une représentation prémoderne d’une cosmologie théologicopolitique prévalant avant la Révolution industrielle, à celle d’une communauté organique – la Cité perçue comme un corps, conception fondée sur une lecture moderne et scientifique des rapports sociaux – pour aboutir à la fin de la période étudiée à une représentation contractuelle de la Communauté politique.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Histoire de la Mauricie
René Hardy et Normand Séguin (dir.)
Québec, Institut québécois de recherche sur la culture (coll. «Les régions du Québec», 17), 2004, 1139 p.

 

Avec la collaboration de Claude Bellavance, Normand Brouillette, Claude Gélinas, François Guérard, Pierre Lanthier, Roger Levasseur, Geneviève Postolec, Yvan Rousseau et René Verrette.
Avec la participation de Jacques Bernard, Marcel Cliche, Yvan Faucher, Jean-Marie Labbé, Johanne Lessard et Fabien Roy.

Le progrès agricole, industriel et commercial que nous signalons peut se trouver dans les nombreuses nouvelles paroisses, usines, manufactures, maisons de commerce et moulins fondés depuis quelques années dans les limites du district des Trois-Rivières.

Nous comptons au nord du fleuve les nouvelles paroisses de St-Prosper, St-Juste, St-Maurice, St-Sévère, St-Paulin, St-Didace, St-Étienne et les townships de Shawinigan, Caxton et Hunterston dont les travaux agricoles se poursuivent avec une activité propre à faire honneur à leurs habitants. Les moulins à scie dont le nombre augmente annuellement sur les rivières Sainte-Anne, Batiscan, Champlain, Saint-Maurice, Rivière du Loup, etc., font un bien immense et donnent de grands revenus à leurs localités respectives. […]

Les Forges de St-Maurice sont dans un état florissant et les mines de fer promettent d’être inépuisables. […] Mais ce ne sont pas les seules fonderies que nous possédons […]

Maintenant n’oublions pas le St-Maurice, dont les forêts encore vierges s’étendent dans les terres à plusieurs centaines de lieues et qui promet d’être pour les Trois-Rivières ce que l’Ottawa a été et est encore pour Bytown et ses environs. […]

Extrait du prospectus de L’Ère nouvelle, 1852.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Réceptions de Vatican II : le Concile au risque de l’histoire et des espaces humains
Gilles Routhier
Leuven, Peeters, 2004, 244 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
L'électricité en réseaux. Networks of Power.
Christophe Bouneau, Yves Bouvier, Sophie Coeuré et Pierre Lanthier
Presses universitaires de France et Victoires éditions, juin 2004, 188 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
  
Éducation, famille et dynamiques démographiques
M. Cosio, Richard Marcoux, M. Pilon et A. Quesnel
Paris, Éditions du CICRED, 2003, 363 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
The Franco-Americans of New England. Dreams and Realities
Yves Roby
Québec, Septentrion, McGill-Queens, 2004, 543 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
As caixas populares Alphonse Desjardins (1900-1920)
Yves Roby
Brésil, Confebras, 2004, 113 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Protection des cultures, construction de la nature. L'entomologie économique au Canada, 1884-1959
Stéphane Castonguay
Québec, Septentrion, 2004, 366 p.

 

Les discours sur la nouvelle économie du savoir accompagnent souvent une remise en question de l'interventionnisme étatique dans les secteurs scientifiques et une révision à la baisse des activités des laboratoires gouvernementaux. Or, les activités de recherche des gouvernements jouent un rôle unique dans l'avancement des connaissances et la vitalité de la communauté scientifique. Ne pas en apprécier la contribution aux développements des technosciences, c'est en partie hypothéquer le dynamisme même de l'entreprise scientifique.

En étudiant le développement de l'entomologie appliquée ? la science du contrôle des insectes nuisibles en agriculture et en foresterie ? au Canada entre 1884 et 1959, Stéphane Castonguay examine la contribution du gouvernement au développement de la recherche scientifique et à la formation des chercheurs, deux fonctions normalement attribuées à la seule institution universitaire. Ouvrage d'histoire des sciences, Protection des cultures, construction de la nature offre aussi une lecture nouvelle de l'histoire politique canadienne. L'auteur y démontre le rôle de la connaissance scientifique dans le fonctionnement du fédéralisme canadien par l'étude d'un des ministères les plus importants sur le plan économique, pour cette époque, soit le ministère canadien de l'Agriculture. Enfin, dans cette étude de la recherche entomologique au Canada se dessine une histoire de l'environnement où l'occurrence des infestations d'insectes nuisibles constitue un révélateur des transformations de l'écosystème agro-forestier nord-américain et des pressions exercées sur des ressources naturelles devenues plus susceptibles aux variations écologiques.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
François Blanchet
Stéphane Castonguay et Camille Limoges
Tome 1. L’étudiant et le savant, Montréal, V.L.B. Éditeur, 2004, 396 p.

 

François Blanchet (1776-1830) a été en son temps un personnage considérable, homme politique célèbre, membre du Parti patriote et, parallèlement, éminent médecin de la bourgeoisie québécoise. Ce premier tome de sa biographie retrace ses années de formation et donne l’édition critique et annotée des Recherches sur la médecine, ou l’application de la chimie à la médecine, premier ouvrage scientifique écrit par un Canadien, publié en français à New York en 1800. Par-delà la personne de Blanchet, ce livre présente le paysage intellectuel du Bas-Canada et de la Nouvelle-Angleterre à la fin du Siècle des lumières, paysage étonnant et beaucoup plus lié à la vie culturelle de l’Europe qu’on ne le croirait.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest
Alain Croix et Patrick Harismendy (dir.)
4, 110, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2003, 248 p.

 

Cette publication regroupe des textes d'Annie Antoine, Claude Bellavance et Marc St-Hilaire, Guy Baudelle, René Hardy,Yann Lagadec et Jean Le Bihan, Jean Roy, Bruno Restif, Ollivier Hubert, Christine Hudon, Patrick Harismendy, Yvan Rousseau, Lucia Ferretti, Florent Quellier, Paul-Louis Martin, Gauthier Aubert, Martine Cocaud et Lucie Guillemette.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Nous voilà rendus au sol. Essais sur le désenchantement du monde
Serge Cantin
Montréal, Bellarmin, 2003, 214 p.
Ce livre, qui est un recueil d’essais, a fait l’objet d’excellentes critiques, notamment de la part de Pierre Vadeboncoeur et de Gilles Marcotte.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Municipal Services and Employees in the Modern City : New Historic Approaches
Michèle Dagenais, I. Maver et P.-Y. Saunier (dir.)
Aldershot, Ashgate, 2003, 237 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Nationalisations et dénationalisations de l'électricité
Alain Beltran, Martin Chick et Pierre Lanthier
Annales historiques de l'électricité, no 1, Presses universitaires de France et Victoires éditions, juin 2003, 207 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
De l’harmonie tranquille au pluralisme consenti. Une histoire de la Faculté de théologie et de sciences religieuses, 1852-2002
Brigitte Caulier, Nive Voisine et Raymond Brodeur
Québec, Les Presses de l’Université Laval (coll. «Religions, cultures et sociétés»), 2002, 364 p.

 

De l'harmonie tranquille au pluralisme consenti résume, on ne peut mieux, l'évolution de la Faculté de théologie qui, fondée en 1852 en même temps que l'Université Laval de Québec, devient la Faculté de théologie et de sciences religieuses en 1997.
Œuvrant pendant plus d'un siècle sous l'aile protectrice du Séminaire et de l'archevêché de Québec, cette Faculté a longtemps revendiqué le titre de centre de l'enseignement thomiste en Amérique, au service d'une théologie reine des sciences. Elle a largement contribué à former les cadres d'une Église qui se disait en possession tranquille d'une vérité pérenne. Mais elle a su accompagner également les transformations de la société québécoise en exerçant sa fonction intellectuelle et critique, en effectuant les adaptations nécessaires de ses structures et de ses programmes, ainsi qu'en redéfinissant sa mission universitaire, sociale et ecclésiale.
C'est ce long parcours, longtemps paisible, parfois mouvementé, que reconstitue cette Histoire de la Faculté de théologie et de sciences religieuses.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Histoire de Beauce-Etchemin-Amiante
Serge Courville
Québec, Les Presses de l’Université Laval / IQRC (coll. «Les régions du Québec», 16), 2003, 1056 p.

 

Avec la collaboration de Michel Allard, Denise Girard, Fernand Grenier, Matthew Hatvany,
Marie-Josée Larocque, Aidan McQuillan, Pierre Poulin, Claude Pronovost, Gilles Routhier,
Kraig Schwartz.

Avec la participation de Jacques Bernard, Marcel Cliche, Yvan Faucher, Jean-Marie Labbé, Johanne Lessard et Fabien Roy.

La surface [des seigneuries de Sainte-Marie et Saint-Joseph] est inégale, pleine de rochers dans plusieurs endroits… ; cependant le terrain est passablement bon… On y trouve en grande abondance du bois de construction de toute espèce. La Rivière Chaudière passe à travers ces deux concessions […]. Les fermes sur la route de chaque côté de la rivière sont nombreuses, jolies et solidement bâties, et elles annoncent l’aisance de ceux qui les occupent.
[Dans le canton de Leeds], la culture n’y a encore fait que très-peu de progrès, quoiqu’on ait entrepris de former quelques établissemens, particulièrement le long du Chemin de Craig… Ce chemin a été originairement projeté pour ouvrir une communication directe entre Québec, les townships des frontières, et les états américains…
[Le canton de Thetford], quoique généralement montagneux, a quelques intervalles de bonne terre, propres à la culture, où l’on peut faire venir du blé, du chanvre, du lin ; la partie du sud-ouest est […] couverte d’une mousse épaisse, sous laquelle il y a un lit de pierre recouvert de cinq à six pouces au plus de terre pauvre et maigre.
[Dans le canton de Buckland], on pourrait y récolter en abondance toute espèce de grain et d’herbe, outre le chanvre et le lin. Il est principalement boisé de hêtre, de bouleau, d’érable, de bois de fer, de bois blanc, et d’orme, et il y a une grande quantité de cèdre, de pruche blanche, et de frêne noir. Il est complètement arrosé par plusieurs grands courans d’eau, par les branches de l’Etchemin…

Joseph Bouchette, Description topographique de la province du Bas Canada…,1815.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Le devenir de la catéchèse
Gilles Routhier
Montréal, Mediaspaul, 2003, 105 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Les visages de la foi. Figures marquantes du catholicisme québécois au XXe siècle
Gilles Routhier et Jean-Philippe Warren (dir.)
Montréal, Fides, 2003, 371 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Histoire des Dominicaines de Trois-Rivières : « C’est à moi que vous l’avez fait »
Lucia Ferretti
Québec, Septentrion, 2002, 192 p.

 

Voici l'histoire de femmes qui ont prié et travaillé toute leur vie. Oratio et Labor, selon la devise de leur congrégation. 

Désireuses d'être de « vraies dominicaines », elles ont pratiqué la vie commune de religieuses semi-cloîtrées et récité l'office divin tous les jours. Elles ont préparé des repas, lavé et réparé des vêtements, fait du ménage pour les prêtres et les religieux. Elles ont aussi accueilli, élevé et instruit des orphelins et autres enfants sans soutien. Des jeunes filles, des vieillards, des convalescents ont pensionné dans leurs foyers. Après le concile Vatican II et la Révolution tranquille, ces femmes ont trouvé de nouvelles manières de s'insérer dans l'Église, la société québécoise et le monde. Toujours, elles ont voulu faire de leur vie un chemin de sanctification personnelle, une prédication dans l'action, un témoignage de leur foi.

Ce livre présente les religieuses, leur vie spirituelle, leurs ?uvres et l'organisation d'une congrégation dominicaine. Il raconte la vie dans leurs orphelinats, ainsi que l'évolution particulière qui a caractérisé ces établissements. Il met au jour les rapports entre les s?urs et leurs employeurs. Ce faisant, on voit comment, par leur travail et leur prière, les filles de Dominique à Trois-Rivières ont contribué à assurer la continuation d'une culture dominicaine séculaire, à consolider l'Église au Québec, et à y faire émerger l'État providence.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
L'espace missionnaire : lieu d'innovations et de rencontres interculturelles
Gilles Routhier et Frédéric Laugrand
Paris et Québec, Éditions Karthala et Les Presses de l'Université Laval, 2002, 440 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Mourir et renaître : la réception du christianisme par les Inuit de l'Arctique de l'Est canadien (1890-1940)
Frédéric Laugrand
Sainte-Foy et Hollande, Les Presses de l'Université Laval et Centre of Non Western Studies (coll. «Religions, cultures et sociétés»), 2002, 559 p.

 

À la fin du XIXe siècle, les missionnaires jugeaient les Inuit « inconvertissables ». Un siècle plus tard, les aînés de l'Arctique canadien revendiquent leur identité chrétienne, soulignant avec fierté les concordances entre le christianisme et leurs traditions millénaires. Ce livre offre quelques pistes pour comprendre ce retournement de situation.
Dans une perspective ethnohistorique et en se concedntrant sur la période 1890 à 1940 l'auteur suit à la fois les stratégies déployées par les acteurs et le travail des schèmes qui joue à leur insu. Diachronique, la première partie de l'ouvrage traite de l'installation des missions, de la contagion des idées et de la recevabilité du christianisme en fonction des configurations sociohistoriques du contact dans trois grandes régions qui correspondent aujourd'hui au Nunavut et au Nunavik. 
Après un intermède consacré à l'analyse des rêves et des revers la dernière partie, plus synchronique, analyse le processus de conversion en trois temps : à travers l'étude de douze mouvements prophétiques, des rapports entre chamanes et missionnaires et de plusieurs rites de conversion.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Constructions identitaires et pratiques sociales
Pierre Lanthier, Jean-Pierre Wallot et Hubert Watelet (dir.)
Actes du colloque en hommage à Pierre Savard, tenu à l'Université d'Ottawa les 4, 5, 6 octobre 2000, Ottawa, Les Presses de l'Université d'Ottawa et Centre de recherche en civilisation canadienne-française, 2002, 432 p.

 

L’identité, a toujours semblé dire Pierre Savard, ne doit pas être cherchée dans ce qui isole, ce qui sépare. Elle est une construction spécifique dont la dynamique, riche de la quantité ainsi que de la diversité des relations et des pratiques dont elle s’est nourrie, finit par exercer sur ces dernières une grande influence. C’est à ce dialogue entre les constructions identitaires et les pratiques sociales qu’a été consacré ce colloque, tenu à l’Université d’Ottawa et dédié à la mémoire de Pierre Savard. Les textes réunis en ces pages sont le fruit de cette rencontre pluridisciplinaire, qui, en plus de rendre hommage à un collègue trop tôt disparu, a présenté une vingtaine de communications tournant autour d’un thème très présent dans les débats actuels en sciences humaines, celui des constructions identitaires. Le colloque a voulu notamment mettre en évidence comment les acteurs, collectifs aussi bien qu’individuels, font et refont leur identité, et s’en servent, le plus souvent inconsciemment, pour orienter leurs activités; et comment, en retour, ils laissent aux pratiques le soin de donner une coloration particulière à leur identité. Puissent tous les articles issus de cette rencontre perpétuer le souvenir de Pierre Savard, l’homme et le scientifique, le professeur et l’éternel voyageur, celui qui, partout où il se trouvait, éveillait sympathie et enthousiasme.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Paroisses et ministère : métamorphoses du paysage paroissial et avenir de la mission
Gilles Routhier
Montréal, Médiaspaul, 2001, 406 p.
La paroisse vient de très loin et elle a déjà eu plusieurs vies. On fait mine de l'oublier, alors que l'on s'inquiète dès qu'elle semble ébranlée. Elle a voyagé à travers les siècles, traversé bien des cultures. Sans être caméléon, au fil des siècles et des contextes culturels, elle a su renouveler sa figure et exister sous les formes et les habits les plus divers. Cette vieille dame un peu coquette n'a probablement pas épuisé toutes ses virtualités. Elle est encore capable de nous surprendre et, bien que plus que millénaire, elle peut sans doute retrouver encore, sinon une nouvelle jeunesse, du moins une posture élégante pour habiter notre monde et notre temps. De fait, il ne faut surtout pas figer la paroisse dans l'une de ses formes historiques, l'identifier à l'une de ses figures. La paroisse n'a jamais cessé d'évoluer. Aujourd'hui, elle entre dans une nouvelle étape de sa vie. Elle poursuit sa croissance et, sous nos yeux inquiets ou admiratifs, elle réalise sa mutation. C'est de cette conviction profonde que naît la sérénité se dégageant de cet ouvrage qui tente de comprendre et d'envisager le devenir de la paroisse en Occident.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Vatican II au Canada : enracinement et réception
Gilles Routhier
Montréal, Fides (coll. «Héritage et projet», 64), 2001, 562 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Sur la terre comme au ciel : la gestion des rites par l'Église catholique du Québec (fin XVIIe-mi-XIXe siècles)
Ollivier Hubert
Sainte-Foy, Les Presses de l'Université Laval (coll. «Religions, cultures et sociétés»), 2000, 341 p.

 

Le discours historique a longtemps considéré la pratique religieuse officielle comme un simple indice utile à la mesure des tendances d'adhésion, sans vraiment chercher à interroger le geste pour lui-même. Ollivier Hubert postule au contraire que le rite est un objet d'une grande fécondité pour qui veut construire une histoire sociale de la culture. Prenant ses distances avec le concept de religion populaire, il étudie comment l'Église québécoise des XVIIIe et XIXe siècles a fait de la gestion des rites l'instrument de sa définition comme institution et une des clefs de l'exercice de son pouvoir social
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Nouvelles tendances et perspectives en histoire socioreligieuse [Mélanges offerts à Nive Voisine]
Brigitte Caulier
Numéro spécial d’Études d’histoire religieuse, 67, 2001
Photo de l'individu ou de l'événement
L'Autre de la technique. Perspectives multidisciplinaires
Serge Cantin et Robert Mager
Les Presses de l'Université Laval et L'Harmattan (coll. «Mercure du Nord»), 2000, 339 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Fernand Dumont. Un témoin de l'homme
Serge Cantin
Entretiens colligés et présentés par Serge Cantin, Montréal, Éd. de l'Hexagone, 2000, 361 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Espaces dégradés – Contraintes et conquêtes
Diane Saint-Laurent et Gilles Sénécal
Les Presses de l’Université du Québec (coll. «Géographie contemporaine»), 2000, 272 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Des pouvoirs et des hommes : L'administration municipale de Montréal, 1900-1950
Michèle Dagenais
Montréal et Kingston, McGill-Queen's University Press, 2000, 204 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
L'inscription sociale de l'intellectuel
Pierre Lanthier et Manon Brunet (dir.)
Sainte-Foy/Paris, Les Presses de l'Université Laval/L'Harmattan, 2000, 382 p.

 

L'intellectuel est-il aussi facilement repérable qu'on le croit dans nos sociétés ? Où agit-il ? D'où vient-il ? Exerce-t-il un métier, une profession spécifiques ? Comment nous provoque-t-il ?

Qu'ont en commun les intellectuels québécois, français, anglais, russes, italiens et belges ? Au-delà des questions nationales qui les préoccupent, comment nous suggèrent-ils de voir le Monde, le religieux, la science, la culture, le politique, laphilosophie, l'économie, les arts et la littérature, bref les droits et les libertés dans toutes les sphères d'activités humaines ?

Voilà un ensemble de réflexions démontrant que les intellectuels sont certes inscrits socialement dans leus époques mais qu'ils les transcendent toutes quand ils défendent ce qu'ils croient être inexorablement le meilleur pour l'Homme.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
De la terre à l'école : histoire de l'enseignement agricole au Québec, 1926-1969
Thérèse Hamel, Jacques Tondreau et Michel Morisset
Montréal, Hurtubise HMH, 2000, 366 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Les Franco-Américains de la Nouvelle-Angleterre : rêves et réalités
Yves Roby
Sillery, Septentrion, 2000, 526 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Families in Transition. Industry and Population in Nineteenth-Century Saint-Hyacinthe
Peter Gossage
Montréal et Kingston, McGill-Queen’s University Press, 1999, 344 p.
voir annexe CVC-FQRSC 2010 pour descriptif
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Brève histoire de l'Église catholique au Québec
Lucia Ferretti
Boréal, 1999. 2e tirage en 2009 et traduit en braille, 204 p.

 

Depuis le début des années 1980, l'historiographie de l'Église catholique au Québec s'est profondément renouvelée dans ses thèmes comme dans ses interprétations. Cet ouvrage fait le point.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Faire écho au Verbe. Réinvestir dans l'homélie : Hommage à Lucien Robitaille
Gilles Routhier
Montréal et Paris, Médiaspaul (coll. «Pastorale et vie», 15), 1999, 248 p.

 

L'homélie semble toujours être une préoccupation importante chez les fidèles. Les auteurs de cet ouvrage relancent la réflexion sur un sujet qui n'est pas sans relief dans la pastorale. En situant l'homélie dans le cadre plus global du ministère de la Parole, ils indiquent bien qu'elle n'est pas le seul lieu d'expression dans l'Église, mais un lieu important qui demande à être renouvelé compte tenu des exigences des croyants d'aujourd'hui.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Vingt ans après Habitants et marchands de Montréal :  la recherche sur les XVIIe et XVIIIe siècles canadiens
Sylvie Depatie, Catherine Desbarats, Danielle Gauvreau, Mario Lalancette et Thomas Wien (dir.)
Montréal/Kingston, McGill/Queens', 1998
Photo de l'individu ou de l'événement
Mémoires de Vatican II
Brigitte Caulier et Gilles Routhier
Montréal, Fides, 1997, 117 p.
Trente ans après le Concile, la Société canadienne d'histoire de l'Eglise catholique organisait en octobre 1996 son congrès annuel à partir du thème de la participation du Canada français au deuxième concile du Vatican. Pour garder vivante la mémoire de Vatican II, cet ouvrage consigne les témoignages de Mgr Paul-Emile Charbonneau, de Mgr Antoine Hacault et de M. André Naud. " Ils nous plongent au cœur de leur présence à Rome, s'éveillant jour après jour, au rythme des sessions, à la conscience de vivre un événement extraordinaire où la dynamique collective dépasse l'individu mais ne peut rien sans lui : puissance et impuissance, espérance et craintes. " A la suite de ces trois témoignages, une lettre inédite du Cardinal Paul-Emile Léger adressée à Jean XXIII avant l'ouverture du Concile. L'archevêque de Montréal s'ouvre au Pape de ses sentiments contradictoires, partagé qu'il est entre espoirs et inquiétudes.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Femmes, santé et professions. Histoire des diététistes et des physiothérapeutes au Québec et en Ontario, 1930-1980
N. Fahmy-Eid, Aline Charles, Johanne Collin, Johanne Daigle, R. Heap et L. Piché
Montréal, Fides, 1997, 364 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Ce pays comme un enfant. Essais sur le Québec 1988-1996
Serge Cantin
Montréal, Éd. de l'Hexagone (coll. «La ligne du risque»), 1997, 209 p.

 

Mon livre Ce pays comme un enfant . Essais sur le Québec 1988-1996, paru aux Éditions de l’Hexagone en 1997, m’a fait connaître sur la scène intellectuelle québécoise. Ce livre est encore assez souvent cité et m’a même valu un chapitre de l’ouvrage de Laurent Mailhot, L’essai québécois depuis 1845. Étude et anthologie, Montréal, Hurtubise HMH, 2005, p. 329-335.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Culture, institution et savoir
André Turmel
Sainte-Foy, Presses de l'Université Laval, 1997, 226 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Pleins feux sur le partenariat en Église : actes du Symposium Le Partenariat hommes et femmes en Église
Gilles Routhier
Montréal, Paulines, 1997, 222 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
L'Église canadienne et Vatican II
Gilles Routhier
Saint-Laurent, Québec, Fides, 1997, 478 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
L'initiation chrétienne en devenir
Gilles Routhier
Montréal, Médiaspaul, 1997, 103 p.

 

Ce collectif amorce la réflexion sur la question de l'initiation chrétienne dans un contexte culturel nouveau, représenté surtout par les jeunes et leurs parents qui réclament de nouvelles maniêres d'exprimer et de témoigner la foi. Un appel à l'Église afin qu'elle proclame la même foi dans un monde nouveau.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Enseigner le catéchisme : autorités et institutions, XVIe-XXe siècles
Brigitte Caulier
[Sainte-Foy, QC] et Paris, Presses de l'Université Laval et Cerf, 1997, 466 p.

 

Historiens, sociologues, théologiens et pédagogues ont concentré leurs efforts sur l'analyse des législations et des pratiques éducatives mises en oeuvre depuis que s'est imposée la coutume d'utiliser le catéchisme. Il retrace aussi l'origine et l'évolution des catéchismes imprimés entre les xvie et xxe siècles
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Histoire de la santé au Québec
François Guérard
Montréal, Boréal, 1996, 123 p.

 

F. Guérard a fondé cette synthèse de l'histoire de la santé au Québec sur ce qui lui confère sa spécificité: contexte socioéconomique, rapports sociaux, interventions et intervenants.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Érudition, humanisme et savoir : actes du colloque en l'honneur de Jean Hamelin
Yves Roby
Québec, Presses de l'Université Laval, 1996, 427 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
L'éducation de la foi des adultes : l'expérience du Québec
Gilles Routhier
Montréal, Médiaspaul, 1996, 383 p.

 

L'ouvrage s'intéresse d'abord aux initiatives nombreuses réalisées dans ce domaine à travers le Québec des dernières décennies. La réflexion porte ensuite sur les adultes eux-mêmes : leur quête spirituelle, les étapes de la vie adulte vues sous l'angle du cheminement de foi. S'il n'y a pas de programmes universels qui pourraient convenir à un adulte type, l'éducation de la foi des adultes a cependant besoin d'un projet fondamental pour que des femmes et des hommes deviennent des adultes croyants et autonomes.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
L'enseignement religieux : questions actuelles
Gilles Routhier
Outremont, Québec, [Paris] et [Bruxelles], Novalis, Cerf et Lumen Vitae, 1996, 162 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Religion, sécularisation, modernité : les expériences francophones en Amérique du Nord
Brigitte Caulier
Sainte-Foy Québec, Presses de l'Université Laval, 1996, 210 p.

 

Des églises qui se vident depuis plusieurs décennies, de nouveaux Mouvements religieux qui se Multiplient, un catholicisme qui s'étiole. Autant de constats qui ont suscité la réflexion d'une trentaine de chercheurs venus de France, de Suisse et du Canada autour du thème ' Religion, culture, sécularisation '. Des sociologues, des théologiens et des historiens ont été conviés à remettre en question leurs concepts. Ils nous offrent de nouveaux outils pour appréhender les mutations religieuses actuelles et leurs origines
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
A Short History of Quebec
John A. Dickinson et Brian Young
(Toronto : Copp Clark Pitman, 1988, 224 p.; 2nd edition, 1993, 388 p.; third edition published 2002, Montreal and Kingston : McGill-Queen’s University Press, xxv and 431 p.); translated as Brève histoire socio-économique du Québec, Montréal, Septentrion, 1995, 386 p.

 

Written by two of Quebec's most respected historians, A Short History of Quebec offers a concise yet comprehensive overview of the province from the pre-contact native period to the present-day.
John A. Dickinson and Brian Young bring a refreshing perspective to the history of Quebec, focusing on the social and economic development of the region as well as the identity issues of its diverse peoples. This revised fourth edition covers Quebec's recent political history and includes an updated bibliography and chronology and new illustrations. A Canadian classic, A Short History of Quebec now takes into account such issues as the 1995 referendum, recent ideological shifts and societal changes, considers Quebec's place in North America in the light of NAFTA, and offers reflections on the Gérard Bouchard-Charles Taylor Commission on Accommodation and Cultural Differences in 2008.
Engagingly written, this expanded and updated fourth edition is an ideal place to learn about the dynamic history of Quebec.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Un siècle de formation des maîtres au Québec : 1836-1939
Thérèse Hamel
LaSalle, Hurtubise HMH, 1995, 375 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Les problèmes sociaux (en bref)
Serge Cantin
Résumés de la soixantaine de chapitres qui composent le Traité des problèmes sociaux, Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 1995, 205 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Essai de typologie des quartiers de Bamako
Richard Marcoux
Montréal, Villes et développement Groupe interuniversitaire de Montréal, 1995, 32 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
La paroisse en éclats
Gilles Routhier
Ottawa, Novalis, 1995, 275 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
L'Université en réseau. Les 25 ans de l'Université du Québec
Lucia Ferretti
Sainte-Foy, Presses de l’Université du Québec, 1994, 328 p.

 

Aboutissement des idéaux et des contraintes de deux générations de Québécois, celle de l'Après-guerre puis celle de la Révolution tranquille, l'Université du Québec est d'emblée une institution inscrite à la fois dans une tendance commune des pays occidentaux et au coeur d'une évolution propre au Québec. Ce livre raconte sa courte mais dense histoire.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Guide de recherche documentaire en études féministes
Aline Charles
Montréal, Institut de recherches et d'études féministes et Université du Québec à Montréal, 1994, 111 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
The court structure of Quebec and Lower Canada, 1764 to 1860
Donald Fyson
Montréal, Montreal History Group = Groupe sur l'histoire de Montréal, 1994, 115 p.

 

Photo de l'individu ou de l'événement
Le travail ou l'école : l'activité des enfants et les caractéristiques des ménages en milieu urbain au Mali
Richard Marcoux
Bamako, Éditions du CERPOD, 1994, 200 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
The Politics of Codification : The Lower Canadian Civil Code of 1866
Brian Young
Montréal et Kingston, The Osgoode Society for Legal History and McGill-Queen's University Press (coll. «Studies on the History of Quebec/Études d'histoire du Québec»), 1994, 216 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Le défi de la communion : une relecture de Vatican II
Gilles Routhier
Montréal et Paris, Médiaspaul, 1994, 307 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Histoire de la Côte-du-Sud
Alain Laberge
Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 1993, 644 p.

 

Cette vaste fresque relate l'histoire d'une des plus anciennes régions de la vallée du Saint-Laurent : la Côte-du-Sud qui s'étend de Saint-Étienne-de-Beaumont à Saint-Alexandre de Kamouraska. En retraçant plus de trois cents ans d'histoire, les auteurs ont voulu cerner l'identité de cette région rurale et rappeler les faits marquants de son développement.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Claims on housing space in nineteenth-century Montreal
Sherry Olson
Montreal, Dept. of Geography, McGill University, 1993, 25 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
A generation of change in Montreal, 1860-1880
Sherry Olson
Montréal, Dept. of Geography McGill University, 1993, 41 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
The tidal wave of Irish immigration to Montreal and its demographic consequences
Sherry Olson
Montreal, Dept. of Geography McGill University, 1993, 30 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Population, reproduction, sociétés. Perspectives et enjeux de démographie sociale
Dennis D. Cordell, Danielle Gauvreau, Raymond R. Gervais et Céline Le Bourdais (dir.)
Montréal, Presses de l'Université de Montréal, 1993
La réalisation de cet ouvrage a constitué la concrétisation d'une approche de la démographie ouverte sur les autres disciplines, en particulier la sociologie, l'histoire et l'anthropologie. Portant sur la mortalité des femmes en couches (« Donner la vie et en mourir »), ma propre contribution a servi à faire le point sur ce phénomène en l'alimentant entre autres de nouvelles analyses basées sur les familles reconstituées de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Class, gender and the law in Eighteenth- and Nineteenth-century Quebec : sources and perspectives
Donald Fyson
Montreal, Montreal History Group = Groupe sur l'histoire de Montréal, 1993, 143 p.

 

Photo de l'individu ou de l'événement
Formation, pratiques et performances agricoles au Québec
Thérèse Hamel
[Québec], Université Laval, Groupe de recherche en économie et politique agricoles, Département d'économie rurale et Faculté des sciences de l'éducation, Département d'administration et politique scolaires, 1993, 105 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Trajectories of three communities in nineteenth-century Montreal
Sherry Olson
Montreal, Dept. of Geography McGill University, 1993, 12 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Chantiers sociologiques et anthropologiques : actes du 58e Congrès de l'ACSALF
André Turmel
[Montréal], Éditions du Méridien, 1993, 272 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Les pouvoirs dans l'Église : étude du gouvernement d'une Église locale : l'Église de Québec
Gilles Routhier
Montréal et Paris, Éditions Paulines et Médiaspaul, 1993, 523 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
La réception d'un concile
Gilles Routhier
Paris, Éditions du Cerf, 1993, 265 p.

 

Longtemps occulté, le thème de la réception a connu récemment un renouveau d'intérêt marqué dans la littérature théologique, autant dans l'Église catholique que dans les autres traditions chrétiennes. Cependant, on attendait encore la synthèse qui offrit, non seulement une théologie de la réception, mais aussi une description minutieuse de ce mécanisme complexe qui engage plusieurs acteurs et qui se compose d'une infinité d'actions. Plus encore, on manquait cruellement d'un exposé méthodologique pouvant conduire à l'étude et à l'analyse d'un tel événement. Le présent ouvrage satisfera à ces diverses préoccupations et ouvrira aux chercheurs intéressés par le fait conciliaire et le devenir de l'Église un nouveau champ d'investigation. Les milieux œcuméniques aussi bien que les théologiens de tradition catholique trouveront en cet ouvrage une référence sur le thème de la réception et un renvoi à une littérature abondante sur le sujet. Le souci de l'analyse empirique d'un fait socio-historique s'accorde bien ici avec le développement des perspectives de théologie fondamentale. En situant l'événement dans son cadre ecclésiologique propre, l'analyse de la réception d'un concile ouvre ici sur une compréhension fondamentale de l'Église qui naît d'un processus de « traditio-receptio ». C'est ainsi que l'étude de cette relation structurante pour l'Église conduit à comprendre avec plus de profondeur ce qui est en cause dans l'actualisation de l'Église en un lieu. Enfin, cette approche pluridisciplinaire, allant au-delà des études strictement spécialisées, développe une approche synthétique et compréhensive de l'Église dans sa marche vers l'unité.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Évangéliser : réflexions à l'occasion d'un synode
Gilles Routhier
Ottawa, Novalis, 1993, 270 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Entre voisins. La société paroissiale en milieu urbain : Saint-Pierre-Apôtre de Montréal, 1848-1930
Lucia Ferretti
Montréal, Boréal, 1992, 264 p.

 

Ce livre nous permet de faire la connaissance des paroissiens de Saint-Pierre-Apôtre de Montréal. L'auteur montre comment l'Église a contribué à faire des Canadiens français des urbains.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Le philosophe et le déni du politique. Marx, Henry, Platon
Serge Cantin
préface de Fernand Dumont, Sainte-Foy, Presses de l'Université Laval, 1992, XVIII-301 p.
Issu de ma thèse de doctorat en philosophie et préfacé par Fernand Dumont, ce livre a remporté le prix Raymond-Klibansky 1993 de la Fédération canadienne des études humaines.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
La démocratie à Montréal, de 1830 à nos jours
Michèle Dagenais
ouvrage publié à l'occasion du 350e anniversaire de Montréal, Ville de Montréal, Division de la gestion de documents et des archives, 1992, 51 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Clés pour l'histoire de Montréal. Bibliographie
Michèle Dagenais et J. Burgess
Montréal, Boréal, 1992, 247 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
The McCord Family: A Passionate Vision / La famille McCord : une vision passionnée
Brian Young, Pamela Miller, Donald Fyson, Donald Wright et Moira T. McCaffrey
Montréal, McCord Museum of Canadian History, 1992, 145 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
L'Eucharistie, manifestation de l'Église locale
Gilles Routhier
Montréal, Office national de liturgie Conférence des évêques catholiques du Canada, 1992, 64 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Le déracinement des écoles normales : le transfert de la formation des maîtres à l'université
Thérèse Hamel
Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 1991, 231 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
L'occupation des terres dans la vallée du Saint-Laurent : les aveux et dénombrements 1723-1745
Alain Laberge
Sillery, Septentrion, 1991 (réédition 2002), 415 p.

 

À PARTIR D'UNE SOURCE EXCEPTIONNELLE DE DOCUMENTS, les aveux et dénombrements, cet ouvrage présente pour la première fois une description terre par terre de l'ensemble des exploitations agricoles de la vallée laurentienne au XVIIIe siècle où a vécu 80 % de la population de la Nouvelle-France. Presque toutes les exploitations agricoles (98,5 %) de l'époque y sont recensées. Trois index - seigneuries, seigneurs et noms des propriétaires de terres - permettent un repérage facile et rapide.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Une ville et sa population au temps de la Nouvelle-France
Danielle Gauvreau
Québec, Presses de l'Université du Québec, 1991, 232 p.
Issu de ma thèse de doctorat. Il s'agit d'une des premières études démographiques d'un milieu urbain de cette époque, dont les résultats ont contribué à enrichir les problématiques de la démographie historique et de l'histoire sociale.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Travail d'ombre et de lumière : le bénévolat féminin à l'Hôpital Sainte-Justine, 1907-1960
Aline Charles
Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 1990, 192 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Exposer son histoire. manuel de recherche sur de l'industrialisation et du travail
Aline Charles
Montréal, Maison du Fier Monde, 1990, 272 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
L'avenir de la formation des maîtres du primaire : perspectives, convergences et divergences
Thérèse Hamel
[Québec], Université Laval Faculté des sciences de l'éducation, 1990, 85 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Structure des ménages et stratégies d'insertion dans les villes du Tiers-monde : aperçu de la situation en Afrique et au Mali
Richard Marcoux
Montréal, Groupe interuniversitaire de Montréal, 1990, 20 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Le souci de la langue : manuels scolaires et enseignement du français
André Turmel
Québec, Service des communications du Conseil de la langue française, 1990, 156 p.

 

Cette étude est d'un intérêt indéniable pour quiconque s'interroge quant aux rapports entre éducation, langue et culture dans les manuels scolaires ou, en d'autres termes, sur la façon dont les élèves sont confortés dans leur langue, leur culture, leur milieu social et la vision qu'ils en ont. Le type d'analyse (approche sémiologique) et la méthodologie utilisée par les auteurs de cet ouvrage sont novateurs dans ce domaine et permettent de jeter un autre regard sur les manuels scolaires.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Les Franco-Américains de la Nouvelle-Angleterre (1776-1930)
Yves Roby
Sillery, Septentrion, 1990, 434 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
L'eau et le sacré : les cultes thérapeutiques autour des fontaines en France du Moyen Âge à nos jours
Brigitte Caulier
Québec et Paris, Presses de l'Université Laval et Beauchesne, 1990, 176 p.

 




Rechercher :  


Voir panier

Commander
L’eau appartient à un réseau de traditions thérapeutiques qui accompagne hommes et femmes de leur naissance à l’agonie, leur permettant de vaincre la maladie auprès de fontaines réputées pour leurs pouvoirs guérisseurs. Ce recours qui s’intègre parfaitement à la panoplie médicale populaire demeure spontané dans les campagnes françaises, comme est quotidienne l’utilisation de l’eau. Pas moins de 2000 sources sont ou ont été visitées pour recouvrer la santé. Chaque région renferme des édicules, derniers vestiges des cultes thérapeutiques. Et plusieurs fontaines accueillent encore les pèlerins en dévotion plus ou moins solitaire aujourd’hui, mais que mobilise toujours l’inquiétude devant la maladie. La puissance symbolique de l’eau exige une marque de reconnaissance à l’égard des fontaines, qui s’exprime dans une aura légendaire transmise de génération en génération ou par l’attribution d’un patronyme sanctoral, afin de les extraire de la quotidienneté. Près d’un millier de fontaines méritent cette distinction, qui a peut-être comporté pour certaines une spécificité thérapeutique aujourd’hui disparue…

Les communautés ne se préoccupent plus trop de sauvegarder ces modestes abris, porteurs de tant d’espoirs. Patrimoine discret certes, mais néanmoins significatif de cette volonté tenace dans la France traditionnelle.
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Les Catéchismes au Québec, 1702-1963
Brigitte Caulier
Québec et Paris, Presses de l'Université Laval et Éditions du CNRS, 1990, 456 p.

 

L'ancienneté du fait français en Amérique du Nord permet de faire l'analyse, sur une longue durée, de ces produits culturels que sont les catéchismes, très populaires et porteurs de multiples influences tant religieuses et théologiques que politiques et économiques. Privilégiant l'approche biblio-thématique, cet ouvrage veut montrer comment la production des catéchismes a marqué notre culture. Vente en Europe: Éditions du CNRS, Paris
Pour en savoir plus...
Photo de l'individu ou de l'événement
Le point sur la démographie africaniste : le congrès africain de population, Dakar novembre 1988
Richard Marcoux
Québec, Centre Sahel Université Laval, 1989, 25 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
De l'Anse-aux-Foins à Saint-Fulgence : un siècle et demi sur les rives du fjord
Marc St-Hilaire
Saint-Fulgence, Québec, Éditions du Gaymont, 1989, 213 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
La situation démolinguistique du Québec
Danielle Gauvreau et Marc Termote
Conseil de la langue française, Dossier no 30, Québec, 1988
Photo de l'individu ou de l'événement
Analyse prospective de la demande de transport des personnes dans la région métropolitaine de Montréal, 1981-1996
Richard Marcoux
Montréal, Institut national de la recherche scientifique INRS-Urbanisation, 1988, 152 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Sociologie et intelligence artificielle
André Turmel
Sainte-Foy, Laboratoire de recherches sociologiques Département de sociologie Université Laval, 1988, 205 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Pays et patries. Mariages et lieux d'origine des Italiens de Montréal, 1906-1930
Sylvie Taschereau
Montréal, Université de Montréal (coll. «Études italiennes»), 1987, 146 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Les notables de Trois-Rivières au dernier tiers du XIXe siècle
François Guérard
Sainte Foy, Université du Québec, 1987, 148 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Bibliographie des études canadiennes savantes sur la Révolution française et son influence, 1889-1987
Donald Fyson
Montréal, Centre interuniversitaire d'études européennes/Interuniversity Centre for European Studies, 1987, 123 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Démographie et sous-développement dans le Tiers-Monde
Danielle Gauvreau, Joel W. Gregory, Marianne Kempeneers et Victor Piché (dir.)
Center for Developing Area Studies, Montréal, McGill University (coll. «Monograph Series», 1), 1986, 316 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
De fil en aiguille : chronique ouvrière d'une filature de coton à Hochelaga en 1880
Aline Charles
Montréal, Société Saint-Jean-Baptiste (section Maisonneuve), 1985, 83 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Femmes et socialisation dans la littérature personnelle au Québec, 1880-1940
Aline Charles
Canada, s.n., 1985, 25 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Le contrôle social en pièces détachées
André Turmel
Montréal, Cahiers de l'Acfas, 1984, 263 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
L'enseignement professionnel au Québec : vers une soumission plus étroite de l'école à l'entreprise? : version finale
Thérèse Hamel
Sainte-Foy, INRS-Éducation, 1983, 188 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Formation scolaire, formation en entreprise : opposition ou complémentarité? : l'exemple des stages dans l'enseignement professionnel
Thérèse Hamel
[Ste-Foy], Institut national de la recherche scientifique, 1983, 185 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Formation scolaire, formation en entreprise : opposition ou complémentarité? : l'exemple des stages dans l'enseignement professionnel
Thérèse Hamel et Mark Prentice
Ste-Foy, Québec, INRS-Éducation, 1983, 186 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Les Saguenayens : introduction à l'histoire des populations du Saguenay, XVIe-XXe siècles
Christian Pouyez, Yolande Lavoie, Gérard Bouchard, Raymond Roy, Jean-Paul Simard et Marc St-Hilaire
Sillery, Presses de l'Université du Québec, 1983, 386 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
L'obligation scolaire au Québec : enjeu passé et actuel pour le mouvement syndical et agricole
Thérèse Hamel
Sainte-Foy, INRS-Éducation, 1982, 35 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Histoire générale des États-Unis : instrument de travail pour le cours HST-12399, histoire
Yves Roby
[Québec], Presses de l'Université Laval, 1976, 550 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Les Québécois et les investissements américains (1918-1929)
Yves Roby
Québec, Presses de l'Université Laval, 1976, 250 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Les caisses populaires : Alphonse Desjardins, 1900-1920
Yves Roby
Lévis, Confédération des caisses populaires et d'économie Desjardins du Québec, 1975, 113 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Histoire économique du Québec, 1851-1896
Yves Roby
Montréal, Fides, 1971, 436 p.
Photo de l'individu ou de l'événement
Alphonse Desjardins et les caisses populaires, 1854-1920
Yves Roby
Montréal, Fides, 1964, 149 p.
Image colonne de droite

Découvrir, apprendre et réfléchir

Plusieurs ouvrages, édités à l'extérieur, réunissent les travaux de chercheurs du Centre.

© Tous droits réservés, CIEQ, 2017